Voyager en 4 lieux à la Croix-Rousse

Si vous arrivez sur ce blog en tapant « vacances urbaines à Lyon » ou « bons plans croix-roussiens » mais aussi « trouver du pschitt à Lyon », vous avez  presque choisi le bon endroit. Il y a maints endroits sur la toile lyonnaise où vous trouverez des informations sur ces choses précédemment citées.

La Croix-Rousse, je la vit depuis 10 ans en y ayant habité (je suis un peu exilé maintenant 200 mètres plus bas), en la parcourant de long en large, je ne pense pas la connaitre aussi bien que Robert Luc mais je l’apprécie.

Cet îlot villageois de 34 496 âmes a de nombreuses particularités et il faudrait plus qu’un Littré de la grand’côte pour l’aborder. Sans aucunes prétentions, je vous propose de découvrir 4 lieux croix-roussiens qui me tiennent à cœur.

Boire un coup au Paddy’s Corner :

Certes, il s’agit d’un pub ce qui peut vous sembler loin de l’image du café français typiquement villageois où faire escale. Cependant le Paddy’s, c’est devenu en quelques années (3 exactement), la place to be avec ses quizs, ses bières, ses diffusions de matchs etc.

Au delà, de tout cela on y trouve un grand comptoir (de quoi poser son ipad…), une bibliothèque, de confortables places et surtout le personnel est des plus sympathiques et des plus accueillants. Alors après le Chantecler qui était mon principal café où me poser, j’ai élu domicile au Paddy’s corner, faites en de même.

paddy's corner
(image issue du site internet du Paddy’s corner)

Se faire une bulle à la BD :

Si les mètres ne vous font pas peur (comme ils ne font pas peur aux 22% de retraités y habitant), vous pousserez la porte de la librairie LA BD. A l’intérieur de celle-ci, comme dans tout bon magasin de bande-dessinées, vous pourrez y trouver tout ce que le bédéphile avisé recherche le choix, les gadgets et surtout le conseil. On ne va pas se le cacher, il s’agit de la seule librairie BD du plateau mais elle vaut sérieusement le détour, on arrive même à se perdre dans la centaine de mètres carrés que doit faire la boutique tellement on s’y sent bien.
LA BD

(image issue du site internet de LA BD)

Se péter la panse au Pailleron :

Vous n’avez pas encore arpenté les 293 hectares du 4e mais la faim vous tenaille, un arrêt « lunch » est désormais primordial. Et je vous conseille le Pailleron et le savant mélange de cuisine périgourdine et lyonnaise et un conseil : ne mangez pas de la journée avant car on cale dès l’entrée. Ah non, pas question de frugalité dans ce lieu de la gastronomie croix-roussienne, si Eric le chef n’était pas un cousin éloigné de Gargantua, cela ne m’étonnerait pas. Avec des tarifs pour les menus allant de 19€ à 31€50, toutes les bourses y trouveront leur compte. 10 ans que je pratique, 10 que je me dis que la prochaine fois, je ne prendrais que l’entrée ou le plat mais 10 ans que je me fais délicieusement avoir avec la totale !

 

(image issue du site du Pailleron)

Se poser au vert :

Après toutes ces émotions, vous  vous voudrez certainement vous délasser voir même défaire un cran de ceinture dans un belle herbe verte, le parc de Chazières vous tend les bras. Ah oui, les 15 % de bobos habitant la Croix-Rousse depuis moins de 2 ans, l’appelleront le parc de la Cerisaie (tout comme le site officiel de la ville de Lyon) ! Ce parc abrite à la fois tout ce qui fait un parc des plus classiques mais aussi un petit trésor de 300 pieds de vigne de la République des Canuts. Petite particularité, le parc est en montée (ou en descente ça dépend ^^) et vous permet de rejoindre les quais de Saône (toujours dans le quatrième !).

Parc de Chazières

Alors oui, les lieux cités ne définissent certainement pas l’image de la Croix-Rousse pure et dure. Je ne vous ai pas parlé des Canuts, la petite place, du marché et tutti quanti mais ce sont mes facettes que j’aime à la Croix-Rousse, n’en déplaise à certains 😀 Et on peut les faire dans le sens que l’on veut, hein ? Bon alors vous attendez quoi pour aller jeter un oeil sur les weekends en dernière minute sur Lyon? 😉

Billet fortement inspiré de la rubrique Découverte de Tribune de Lyon (le chronométrage en moins !).

(Photo d’illustration (en page d’acceuil), montée des Esses (une des nombreuses montées qui permettent de monter sur le plateau en TCL hein !) est signée par B-Rob dans ces jeunes années ^^)

3 Comments

  1. Je valide l’ensemble des choix en tant qu’ancien croix-roussien qui y passe souvent le week-end!

    Pour passer un moment, il y a aussi le « café du bout du monde ».

    J’y ajouterai en vrac pour faire ses courses : le « parti du thé », « Bacchus & Venus », « L’atelier du boulanger », la poissonnerie « Vianey », la boucherie « Vessiere » et la patisserie « Bouillet » … 😉

Laisse un petit commentaire