Patchwork

Covid-19, j’écris ton nom

Poser des mots sur les maux que nous vivons actuellement, c’est ce que Qyrool chez Lyon CityCrunch a fait à un niveau bien plus important que la modeste prose que je vais vous proposer puisque la survie de son média (et son gagne-pain) est en jeu actuellement. Notons que ce confinement pousse également des blogueurs francophones historiques comme Eric Dupin (fondateur de Presse-Citron) a faire du billet de blog à l’ancienne pour simplement s’exprimer personnellement.

« Nous sommes en guerre » a martelé notre président dimanche soir. Dans cette guerre, nous sommes tous des fantassins qui à différents niveaux essayons avec nos moyens de combattre ce fléau de Covid19.

Celui-ci ne touchait à mes yeux qu’une partie éloignée du globe.

Cet agent s’est hélas rapproché de nos contrées et à frapper nos concitoyens européens. Le candide que j’étais, s’est mué en fataliste et presque alarmiste…

Read More

5 rendez-vous Youtube immanquables (pour moi…)


Nous notons tous que la consommation de télévision diminue mais pas celle de visionnage d’écrans où que l’on soit avec un pc, tablette, smartphone voire montre connectée, il est possible de visionner pratiquement ce que l’on veut.

J’ai mis longtemps à ne plus considérer l’écran central qui trône dans mon salon comme l’étape obligatoire pour mater un truc, celui-ci n’étant plus qu’un périphérique d’affichage parmi tant d’autres.

Et puis, j’ai eu des enfants… avec eux, j’ai (re)découvert Youtube

Youtube qui était pour moi, une sorte de vidéo-gag géant peuplé de Lolcats et de gamelles en tout genre… Bref ce n’était pas ma came.

Sur le tard, également, une espèce d’agitateurs du web qui bien qu’existant depuis des années n’avaient jamais été dans mon champs de vision : Les Youtubeurs.

Je voyais mes mômes s’abonner à de multiples chaines mais mon compteur dans mon Youtube restait désespérément vide.

C’est alors que j’ai franchi le pas…

Je suis désormais abonné à une petite dizaine de comptes de youtubeurs francophones mais depuis je ne rate pas ces rendez-vous.

Read More

Et si en 2016, on persévérait ?

Et si en 2016, on persévérait ?

Ayé, on a basculé dans une nouvelle année civile et on ne va pas se mentir, 2015 sentait vraiment mauvais.

Pas mécontent donc, d’ouvrir une page blanche sur une nouvelle année mais revenons en à-propos sur ce qu’il s’est passé en 2015 sur cette petit fenêtre perso qu’est ce blog et autour.

Read More