Lectures

Un livre politique ça se lit de Gauche à Droite

politique
Vous allez me dire que c’est ainsi pour tous les livres en papier, après que vous ayez lu mon titre. Le dernier livre politique lu, c’était celui d’un politique, il y a maintenant bientôt 20 ans, celui d’Al1 “Entre nous”. Dans ce livre, Alain Juppé tentait de déjouer l’image hautaine qu’on essayait de lui coller.
Depuis, 20 ans ont passé et il faut dire que même si j’ai lu plein de choses politiques dans la presse papier, sur les blogs et ailleurs, je n’ai plus jamais passé le pas de me lire une oeuvre traitant de ce sujet.


J’avais donc vingt ans à rattraper en quelque sorte…

En lire +

[Lecture] Kurt Cobain n’était pas de Rock…

[Lecture] Kurt Cobain n’était pas de Rock…

Je ne sais pas quand fut la dernière fois où je vous ai parlé de bouquins par ici… Je dois l’avouer, niveau lecture, je me suis bien calmé ces dernières années.

L’autre jour justement, en surfant sur le site de France Info, je tombe sur le Roman de Boddah sorti en 2013 de Héloïse Guay de Bellisen, ancienne libraire.

J’ai pas hésité deux secondes à l’acheter.

En lire +

Les guides papiers sur Lyon

Les guides papiers sur Lyon

Le net et les mobiles ont beau regorgé de sites/applications de bons plans  pour ce qui est du shopping, des restaurants, de la culture ou des sorties : Yelp, Lyon City Crunch, le Petit Bulletin et consort 😉

Il y a toujours des guides papiers qui sortent pour vous parler encore de cela et de jolie manière avec du contenu rédactionnel pas envahi que de publicités.

Citons-en quelques-uns.

En lire +

Quand la BD lyonnaise se fait 2.0 et européenne

Quand la BD lyonnaise se fait 2.0 et européenne

C’est en matant l’émission Nouvelle Vague sur TLM que j’ai découvert le projet Webtrip qui propose un projet en ligne de BD collaboratif et participatif européen via un roadtrip en BD à travers l’Europe, et un peu plus loin au fur et à mesure des planches.

Et ce projet lyonnais propose :

“A partir du 18 avril 2012, 12 auteurs dans 10 pays différents vont se relayer pour raconter l’histoire de Jules et Romane, jeunes voyageurs embarqués dans un road-trip amoureux à travers le vieux continent.

A partir d’une trame scénarisée en amont, les auteurs accueilleront à tour de rôle les personnages dans leur ville pour développer une partie de l’intrigue et nous faire découvrir leur quotidien.

Au rythme d’un épisode par semaine, vous pourrez ainsi suivre les pérégrinations de Jules, jeune artiste bohème et de Romane, étudiante en mathématique, depuis Lyon, leur point de départ, jusqu’aux confins de l’Europe.

En parallèle de cette première histoire, et dès la mise en ligne du premier épisode, le WebTrip s’ouvrira également à tout ceux qui souhaitent participer.

Amateur, étudiant ou professionnel, chacun pourra contribuer au développement du projet, en reprenant un des personnages principaux ou en en créant de nouveau pour les faire vivre dans leur ville et leur réalité.”

Plus d’infos dans la vidéo :


TLM Emission “Nouvelle vague” sujet événement… par ville-de-lyon

Suivez-les sur FB Twitter et leur Blog et participez vous-aussi à l’aventure sur leur site internet

En lire +

Une après-midi féerique à Lyon !

Une après-midi féerique à Lyon !

Jusqu’à la fin du mois se déroule dans différents lieux de la ville de Lyon, le printemps des petits lecteurs.

Dans cette continuité la maison rhodanienne de l’environnement organise ce mercredi 21 mars, son printemps des jeunes lecteurs nature 2012 pour un jeune public de 6 à 12 ans.

Cette édition se déroulera de 14h à 17h à la MRE dans l’enceinte de sa bibliothèque.

Au programme, lors de cette après-midi féerique dont le thème est “contes et légendes nature” :

– un atelier bd de 14h à 15h30 pour “créer son animal imaginaire”

Cet atelier sera assuré par Tatiana Damas, illustratrice de bande dessinée dont le dernier ouvrage se nomme “Miralda, la rivière aux mille couleurs

– De 15h à 16h30 sera lu et contée le livre ” Les chevaliers de l’île de la Table ronde“.

Ce conte narre l’histoire d’un groupe “Les chevaliers de l’île de la Table ronde ” épuisant et souillant petit à petit le fleuve Rhône. Un conte (illustré par Sylvie Giroire) à portée écologique dont l’auteur Cedric Janvier sera présent.

Rendez-vous ici

Agrandir le plan

Au passage, l’inscription est obligatoire au 04 72 77 19 80.

Crédit image d’illustration en home

En lire +

10 bonnes raisons de lire et d’acheter Tribune de Lyon

10 bonnes raisons de lire et d’acheter Tribune de Lyon

La presse lyonnaise papier n’est pas encore morte et j’attends souvent chaque jeudi avec une certaine curiosité  : Tribune de Lyon.

Laissez-moi vous donner 10 bonnes raisons de faire de même.

1- C’est pas cher

Chaque jeudi, vous avez le choix avec de nombreux hebdomadaires d’informations et pourquoi ne pas faire le choix du local et cela ne vous coûtera pas un bras c’est 1€50  !

2- Les guides pratiques

En plus du magazine, vous aurez souvent la chance de trouver des hors-séries et autre guides comme Ouvert le dimanche, le guide juridique ou encore Bebezine.

3- Pour son ouverture sur l’avis des Lyonnais.

Chaque semaine un acteur de la vie socio-économico-politico-culturelle lyonnaise vient donner son point de vue dans la rubrique l’oeil de (dont les billets de M. L’adjoint)

4- Parce qu’il n’y a pas que Lyon dans la vie

Et que les rubriques de Temps Libre de Tribune de Lyon vous donnent des idées de sortie à proximité ou en dehors de notre bonne cité de Lugdunum.

5- Pour François Sapy

Le directeur de publication de Tribune de Lyon signe chaque semaine l’édito et même si on ne le lit pas forcément en premier, on peut dire que le bonhomme n’a pas la langue dans sa poche et que ce n’est pas de l’attaque gratuite ou populiste comme en signe nombres d’éditorialistes, c’est un parler vrai à ce que j’en ressens parfois à la lecture.

6- Pour le dossier de la semaine

Chaque semaine Tribune de Lyon fait un focus d’une dizaine de pages sur un sujet de fond et ils sont souvent bien ficelés à condition de ne pas faire dans le marronnier comme l’immobilier à Lyon, le classement de la délinquance etc… que la presse nationale fait assez dans leurs numéros “exclusifs” “spéciaux” sur Lyon.

7- Pour sa périodicité

Tribune de Lyon est hebdomadaire et à mon sens est plus réactif que ses confrères mensuels lyonnais et je lui trouve un côté moins réac et populo.

8- Pour son humanisme

Lyon, ville humaniste se devait d’avoir un canard à son image “ni trop sans être pas assez” et à la lecture des articles et de la ligne éditoriale, on sent la feuille de chou intéressée par son “lyonnais prochain” à lire notamment la rubrique Le Lyon de…. où un illustre inconnu (en principe) lyonnais donne sa vision de sa ville.

9- Pour sa couv’

Les photos signées Olivier Chassignole “claquent” souvent !

10- Parce que l’appli Android, c’est juste pas possible !

Pour ma part, je ne l’utilise pratiquement jamais, les premiers temps où je l’avais installée, elle plantait sans arrêt, à en croire certains plus connaisseurs que moi elle est mal codée. De plus, je trouve dommage que l’on ne puisse pas partager les articles via les réseaux sociaux à partir de l’application (mis à part un bouton connect facebook). Dommage !

Donc demain si vous allez chez M. le buraliste, vous le prenez ? 😉

En lire +