Skip to content

Catégorie : Humeur

[Reload] Plans B pour la fĂȘte des LumiĂšres

Il y a quelques annĂ©es, aprĂšs moult hĂ©sitations et aprĂšs avoir choisi le dimanche qui coĂŻncidait avec la fin de l’Ă©vĂ©nement (comme cette annĂ©e 2017), nous pensions avoir peut-ĂȘtre la chance d’assister Ă  notre fĂȘte des lumiĂšres.
Nous avions hĂ©las fait un mauvais choix car les bouchons humains Ă©taient encore lĂ …

Qui t’a permis de l’ouvrir, sur Internet ?!

raiseyourhand
Ah, Internet, ton univers impitoyable ! D’un cĂŽtĂ© il y a les JR de l’autre les Bobby, cela serait simple si on pouvait rĂ©sumer la vie virtuelle aux bons et aux mĂ©chants.
Heureusement, c’est un peu plus nuancĂ© que cela mĂȘme s’il y a une tendance de fond nausĂ©abonde Ă  mes yeux Ă  tout remettre en question dĂšs que quelqu’un dit ou Ă©crit un truc (et je ne parle pas ici d’un dĂ©bat sain et constructif).

5 moments qui ont façonné mon identité lyonnaise

lyon-1008717_960_720
Je ne suis pas nĂ© lyonnais, je le suis devenu, enfin je pense…
VoilĂ , ci-dessous, 5 moments qui ont m’ont marquĂ© en tant que Lyonnais en devenir 😉

2016 dans le rétroviseur-2017 le pied sur le frein ?

behind
2017… le temps file et me voilĂ  entrĂ© dans ma douziĂšme annĂ©e de blogging.
Douze annĂ©es de blogging, c’est long…

Mes souhaits pour la métropole de Lyon

lyon-1004369_1280-1
Il fut un temps pas si lointain oĂč le simple fait d’Ă©voquer le Grand Lyon sans parler du dĂ©partement dur RhĂŽne me paraissait incongru (ici et lĂ ).

En ce temps-lĂ , le prĂ©sident Ă©tait encore de droite (quoique l’actuel…) et la gauche (y compris lyonnaise) se battait contre la fin annoncĂ©e des dĂ©partements.

Depuis la SaĂŽne et le RhĂŽne ont coulĂ© sous nos ponts lyonnais et Lyon est devenue capitale de la mĂ©tropole du mĂȘme nom.

Une ville Ă©picentre autour de laquelle gravite des communes rouges, bourgeoises et campagnardes.

J’ai dans mon adn d’habitant de la mĂ©tropole ces 3 composantes :

  • j’ai grandi en banlieue qu’on dit chaude
  • je vis dans une ville de la mĂ©tropole privilĂ©giĂ©e
  • je travaille dans une ville de la campagne des Monts du Lyonnais de la mĂ©tropole

 

Finalement de Lyon mĂȘme en tant que rĂ©sident sur mes 35 annĂ©es de vie, je n’y aurais eu qu’une ou deux adresses Ă  Lyon intra-muros pendant 9/10 ans.

Cependant quand je pense Lyon, je la pense et la vis dans son intégralité et je ne me limite pas à ses limites géographiques et/ou administratives.

J’ai donc quelques souhaits Ă  formuler pour la mĂ©tropole de Lyon pour son avenir proche et lointain Ă  l’heure oĂč celle-ci est sous les spotlights marketing et qu’elle est élue meilleure destination pour les week-end en Europe et que la mĂ©tropole ne se vit pas que sur un week-end, elle mĂ©rite bien plus de temps pour l’apprĂ©hender, une vie certainement…

%d blogueurs aiment cette page :