Proust

Quel Lyonnais es-tu, Reno Bistan ?

Quel Lyonnais es-tu, Reno Bistan ?

Oui, quel lyonnais est Reno Bistan qui se produira le samedi 2 février à 20h à la salle Paul Garcin (plus d’infos sur le lien) ?

Lui qui vient de sortir son nouvel album (qui berce mon hiver) a gentiment accepté de répondre à mon petit questionnaire so lyonnais.

Bonne écoute et lecture 🙂

Plutôt quelle colline, celle de la X-Rousse, Fourvière ou la Duchère ? Pourquoi ?

Pour moi c’est évidemment, celle de la X Rousse où, à l’exception de quelques infidélités parisiennes, je vis depuis une bonne quinzaine d’années. Plus précisément, ce sont les pentes de la X Rousse. J’aime leur « typologie » qui impose un rythme particulier aux habitants comme aux visiteurs. Le quartier a beau s’être transformé, embourgeoisé, il reste cette évidence de rues biscornues qu’on arpente à pieds et où on se croise, à l’inverse d’une tendance très standardisée de la ville moderne.

photo credit: biphop via photopin cc


Reno Bistan "La Croix-Rousse" pour 13h avec vous par france3rhonealpes

Plutôt place des Terreaux, Bellecour ou Place du Pont ? Pourquoi?

La Place du Pont : une des rares places lyonnaises qui donne l’impression de se trouver dans une grande ville, vivante et cosmopolite.

photo credit: Calystee via photopin cc

Niveau Maire, Noir, Barre ou Collomb (pas Francisque)? Pourquoi ?

Aucun des trois, mais Gérard Collomb a l’air particulièrement atteint par la pathologie de toute puissance que peut provoquer un exercice prolongé du pouvoir.


photo credit: Francois Hollande via photopin cc

Plutôt Asvel, LOU ou OL? Pourquoi ? Ou non merci je kiffe pas le sport!

Je suis de ceux qui sautent les pages « sports » lorsqu’ils lisent le journal. Il doit me manquer un truc pour m’y passionner. Peut être que si j’avais grandi à St Etienne…


photo credit: muscapix via photopin cc

Plutôt Rhône, Saône ou Beaujolais ? Pourquoi?

Rhône, Saône ET Beaujolais, mais surtout pour leurs cru(e)s.


photo credit: romaryka via photopin cc

Et question subsidiaire : quelle est parmi tes chansons, celle qui définirait le plus ton âme de lyonnais ?

Sans doute la chanson Vitellone qui est sur mon nouveau disque où je compare le Rhône au Tage de Pessoa, la ville qui nous invite à partir et nous retient en même temps, la ville où la vie est douce mais qui parfois manque un peu d’excitation.


Reno Bistan – Vitellone (teaser) par oudinit

On retrouvera donc Reno Bistan, à Lyon ce samedi 2 février 2013 à partir de 20h00 à la salle Paul Garcin dans ses chères pentes de la Croix-Rousse. Notons que si les places vont de 8 à 20€, le tarif mini est appliqué aux chômeurs, étudiants.

Read More

Croquez la ville de Lyon à pleines dents avec CityCrunch

Croquez la ville de Lyon à pleines dents avec CityCrunch

Coup de tonnerre dans la blogosphère lyonnaise en cette rentrée, le plus gros blog local français vient de disparaitre. Enfin pas tout à fait car je ne l’ai pas nommé mais Lyon69.net vient d’effectuer sa mue. Appelez-le maintenant Lyon City Crunch.

Ils l’avaient annoncé fin juin qu’il y allait avoir du changement sous forme de teaser

Et ils ont mis leurs menaces à exécution car depuis ce lundi, Lyon69 n’est plus, RIP.

Appelez-le dorénavant :

 

Mais on ne pouvait laisser, la team de bras cassés de LCC (ce n’est pas le sigle d’une banque), nous faire peur comme ça, sans réponses.

C’est pour cela que j’ai soumis à la terrible épreuve de la question, le barbare en chef qui a décapité Lyon69, le taulier Qyrool, vous l’avez peut-être croisé ici et .

 

Qyrool, la première chose que j’ai envie de te demander : c’est quoi ce bordel ? On laisse Lyon69.net à la fin juin trankilou et paf, il est dévoré.

Cela vient d’où cette envie de nouveau ?

Tout d’abord, merci pour cette interview, c’est l’occasion d’expliquer un peu plus le changement de nom que nous avons finalement peu justifié auprès de nos lecteurs.

En fait, il ne s’agit pas vraiment d’envie de nouveau mais d’une frustration de ne pas avoir de « vrai nom ». J’ai choisi le nom Lyon69, il y 5 ans un peu par hasard et parce qu’il était libre. Le site n’avait pas vocation à être ce qu’il est aujourd’hui, c’était un simple blog perso, ça n’avait pas trop d’importance. Et puis au fur et à mesure que le site a évolué on s’est dit qu’il était dommage qu’on n’est pas un nom qui nous définit vraiment (et qui évite qu’on nous prenne pour le blog officiel de la ville de Lyon).

J’étais vraiment jaloux de ces sites qui avaient des supers noms, à la fois originaux, drôle mais pourtant très parlant.

 

Donc bon le changement, c’est maintenant c’est digéré mais pourquoi un nom anglais (une OPA de Nestlé?!!!? Cela ne  fait pas trop jaser les Jacques Toubon ?

C’est assez marrant parce que la seule contrainte qu’on s’était fixé, quand on a commencé à réfléchir à un nouveau nom, c’était de ne pas prendre un nom anglophone. On a trouvé quelques noms en français mais on n’était pas pleinement satisfaits. Au cours des réflexions, quelqu’un a sortit la phrase « le site qui croque la ville à pleines dents » et elle a fait tilt. Il fallait qu’on trouve un mot qui la résumerait.

Malheureusement, le français n’a pas la force de concision de l’anglais et après moultes suggestions de noms à rallonge, on a décidé d’utiliser la langue de Shakespeare. C’est alors que Nestlé nous a proposé un gros chèque…

 

Justement, je rigolais sur l’OPA mais il y a une volonté comme tu l’as expliqué dans ce billet d’avoir un côté  plus professionnel, sans trop rentrer dans les détails,  y a un business plan et model derrière tout ça ?

Je parlerais plus de nécessité que de volonté.

Dans cette aventure, j’ai l’impression que c’est le site qui nous pousse à nous dépasser, à mieux nous organiser et à apprendre à gérer un fort trafic et une communauté de fans grandissante.

Certains montent des business plans de malade pour lancer un site, ça n’a jamais été notre cas.

J’ai l’habitude de dire qu’on a mis la charrue avant les bœufs mais que la charrue avance toute seule et  même très vite. Le but aujourd’hui est donc d’arriver à raccrocher les bœufs d’une carriole lancée à pleine vitesse. Donc oui, un business plan est en train d’être monté avec un premier tour de table (avis aux investisseursautres que Nestlé…)

 

Donc le petit frère http://www.mtp34.net/ va aussi passer à la moulinette ? Y a d’autres choses de prévus ? La conquête du monde à la sauce Minus et Cortex ?

J’ai lancé un site similaire à Montpellier parce que j’y suis très souvent, il n’y a pas de vocation à ouvrir un Citycrunch dans chaque ville de France.

Montpellier est une ville en pleine effervescence que j’adore croquer, j’avais donc très envie d’écrire des choses sur elle et d’aller à la rencontre des blogueurs locaux.

Mtp34 va devenir Montpellier CityCrunch parce que je trouve ça intéressant d’avoir plusieurs sites rangés sous une même bannière.

Donc pour le moment, on citycunche à Lyon et à Montpellier.

Pour d’autres villes, rien dans les tuyaux mais pourquoi pas un jour, exporter la formule ailleurs (grâce au chèque de Nestlé par exemple…).

 

Ton blog fédère une grosse communauté (plus de 4000 fans FB,  2500 abonnés Twitter, 3000 lecteurs hebdomadaires de la Newsletter), allez-vous aller vers plus de mangement de communauté en valorisant « la marque » : Lyon CityCrunch à travers, je ne sais pas des événements, des goodies ?

En changeant de nom, on se crée, en effet, l’opportunité de créer une marque. Mais pour le moment on va déjà essayer de gérer ce virage le mieux possible.

Si on ne finit pas dans le décor et s’il y a de l’envie pour des goodies, pourquoi pas.

Mais dans ce cas on essayera de trouver une idée vraiment sympa pour essayer d‘aller au delà du simple T-shirt avec un logo et coller vraiment à l’esprit du site.

Quant aux évènements ça a toujours été dans notre ADN. D’ailleurs il y a du lourd qui arrive dans les cartons…

 

Y aura-t-il bientôt une V2 de la pochette à croquer ?

La première pochette surprise a été gérée de main de maître par Loïc, notre gentil stagiaire. Malheureusement, celui-ci est devenu grand et s’apprête à prendre l’avion pour la Californie (Huez-le si vous le croiser avant qu’il ne parte, il ressemble à un hipster à moustache, habillé de la tête aux pieds en Kulte).

Du coup, la V2 est un peu en stand by, le temps de trouver l’énergie de lancer la machine. Mais allez, mettons-nous la pression, on va dire qu’il y aura une pochette d’ici octobre.

 

On peut vous souhaiter quoi à toute la team de Lyon CityCrunch et toi ?

On a un site qui marche, on adore bosser sur ce support, on rencontre plein de gens et on a une armoire remplie de nouvelles idées, donc je crois que CityCrunch est déjà très comblé.

Mais s’il faut vraiment choisir quelque chose, je dirais des nuits de sommeil un peu plus longues. Le changement de nom et les nouveautés qu’on s’apprête à annoncer  m’ont valu quelques nuits blanches…

Read More

Yelp, le guide urbain social !

Yelp, le guide urbain social !

Voilà 6 mois maintenant, je m’inscrivais au site communautaire de bons plans Yelp qui référence les commerces, restaurants et autres bons plans sur une ville comme Lyon. Plutôt que de vous en faire le détail dans un billet, je me suis dit qu’un petit échange avec quelqu’un de la maison Yelp vous aiderait à découvrir ce site en l’occurrence l’animatrice sociale du site à Lyon j’ai nommé Camille L.

Yelp c’est la contraction de yellow pages et/ou de « Yeah I need Help ! ». Plus précisément quel est le but de ce site communautaire pour ne pas dire réseau social ?

J’aime beaucoup la version qu’en a fait Marjorie de Faim de Lyon sur son blog : « Yelp I need somebody, Yelp not just anybody » Ca résume bien l’esprit du site : un réseau social (on peut le dire, oui) sur lequel les internautes sont invités à partager ville par ville leurs coups de cœur en matière de commerces locaux. Concrètement, n’importe quel Lyonnais peut se rendre sur Yelp Lyon et y publier un avis sur son restaurant préféré, son bar préféré, sa librairie préférée, avec un accent particulier mis sur les commerces indépendants ! Et Yelp mise beaucoup sur la personnalisation des avis pour qu’ils ne soient pas juste des avis « d’anybody » !

Yelp est originaire de San Francisco et on le voit s’implanter dans les grandes villes du monde, y avait pas assez de site tournants autour de la même cible de bons plans ? Qu’est ce qui le différencie des autres ?

La vraie différence c’est l’esprit communautaire très poussé de Yelp. Des avis pour des avis, ce n’est pas ce qui motive Yelp, mais bien toute l’interaction qui peut se créer autour. Les « Yelpeurs » se rencontrent hors ligne, partagent des soirées, des valeurs communes et un même amour de leur ville. Ils échangent et ne sont pas des anonymes perdus sur le grand Internet mais bien de vrais lyonnais ! Le site est majoritairement positif (des coups de cœur plutôt que des coups de gueule) et nous encourageons nos membres à détailler un maximum leurs avis, à publier sous leur vrai nom et avec une vraie photo d’eux, les avis deviennent presque de mini-billets de blog ! Ça fait une vraie différence éditoriale ! Et puis je suis là en tant que Community Manager pour créer du lien dans la communauté, également, et vérifier que tout se passe bien.

Via l’appli Smartphone Yelp on peut aussi faire un check-in dans l’endroit où l’on se trouve, c’est comme Foursquare sur le principe non ?

Effectivement sur l’appli Yelp pour iPhone, Blackberry et Android , on peut indiquer sa géolocalisation et faire des check-in. C’est très pratique pour poursuivre le travail de partage de bons plans en temps réel et en mouvement !

On ne voit aucunes pubs sur le site comment se finance-il ?

Il n’y a actuellement aucune publicité sur le site en France, effectivement. Par contre si vous allez sur le site américain yelp.com, vous verrez qu’un certain nombre de publicités y figurent.

Les avis des Yelpeurs sont-ils modérés et les commerces référencés vous contactent-ils pour réclamer une modif ? On voit souvent des guides urbains (ex petit paumé) se faire tanser pour certains avis.

Une réponse en vidéo plutôt qu’en mots ? Cette vidéo répond parfaitement à la question, je crois, et encore une fois, c’est une des vraies différences de Yelp, dont nous sommes très fiers !

En France, Yelp est actif dans trois villes, d’autres en vue ?

Ahah, pour le savoir il faudra que tu interviewes le PDG de Yelp et pas moi !

Justement, tu es le relais local à Lyon du site Yelp, c’est quoi ton rôle exactement ?

Mon rôle est de faire en sorte que tout se passe bien sur le site à Lyon et que la communauté grandisse et s’anime de manière positive dans notre ville. J’organise des rencontres, je réponds aux questions, j’anime nos présences sur Facebook ou Twitter, je vérifie que les « places to be » sur Lyon sont bien sur le site, etc, etc. En gros je suis la référente Yelp à Lyon pour toute question !

Ton job consiste aussi à te faire des virées en ville pour tester et donner ton avis sur tel ou tel resto, concept ou magasin, jamais eu la crise de foie ni la carte bleue qui flambe ?

Mon job consiste à animer le site de telle sorte que les Yelpeurs soient encore plus rapides que moi pour tester tous ces lieux et donner leur avis dessus, ce qui me permet de frôler simplement la crise de foie ! 😉

A titre d’exemple tu recenses combien de Yelpeurs actifs sur notre bonne cité de Lugdunum ?

Le plus parlant est de regarder la liste des derniers avis publiés ces derniers jours et semaines à Lyon, sur le site. Vous y verrez des Yelpeurs très actifs (les Elites), des Yelpeurs plus nouveaux, des Yelpeurs en devenir, peut-être même un certain Yannick M ?! 😉

Tu réunis souvent ces Yelpeurs lyonnais lors de «Yelp Party » tu peux nous dire en quoi celles-ci consistent et comment les lieux sont choisis ?

La « Yelp Party » de son vrai nom « Soirée Elite Yelp » est une soirée organisée pour nos membres les plus actifs en priorité, pour leur faire découvrir un lieu de Lyon. La dernière par exemple a eu lieu au Gonzo Bar à la Guillotière, qui nous a accueillis pendant deux heures avec son voisin de l’Epicerie Equitable et le chocolatier Richard Sève pour présenter aux Yelpeurs une sélection de cocktails, petites choses à grignoter et autres surprises. L’idée est de passer un bon moment et à travers une soirée de montrer aux Yelpeurs tout le potentiel de notre ville et des commerces indépendants en devenir !

Vois-tu d’autres choses à rajouter sur Yelp ?

Rien à rajouter à part… A très vite sur Yelp, lecteurs de Littlecelt ! Je vous attends !

Pour ma part, je me permettrais un petit rajout, Yelp Lyon a récemment publié un top 10 des endroits préférés des Yelpeurs en 2011 à Lyon.

Pour la méthode utilisée pour établir ce top 10 c’est un mix entre les yelpeurs ayant mis en favoris l’établissement en question + la note (en étoiles) attribuée + la fréquentation (en check-in via l’appli) du dit-établissement. Vous avez pas tout compris ? Pas grave, avec ce top 10 vous saurez où aller les yeux fermés !

1. L’Ourson Qui Boit

2. The Wallace

3. La Brasserie Georges

4. Sapori e Colori

5. The Crock’n’roll

6. Mendo

7. Le Musée

8. Chez Guillemette

9. Le Tasse Livre

10. Yomogi (NB : mon coup de coeur ^_^)

Read More

Parole de follower #1

En ce dimanche, pas de bon plan du dimanche mais je vous propose une nouvelle petite rubrique « Parole de Follower ».

Je vous propose ainsi de découvrir des personnes avec lesquels je suis en contact sur twitter et qui font partie de mes abonnés (ou follower) et vice-versa.

Aujourd’hui on commence avec Antoine aka Voyageek, un véritable globe-twiterrer, qui nous parle un peu de lui 😀

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Pour commencer : Ha ha « Mu…. » comme nom de famille ? Tu peux difficilement dissimuler tes origines péi !

Sinon, moi, c’est Antoine. Baroudeur de profession pour le site www.monnuage.fr mais surtout pour épancher ma soif de découvertes et de rencontres. Quotidiennement autostoppeur, profondément curieux du Monde et de quelques cultures.

Ton précédent pseudo sur Twitter était Kugaiji devenu par la suite Voyageek, peux tu nous expliquer leurs origines ?

Comme beaucoup d’adolescents, je suis passé par une période japanophile. J’enchaînais les mangas, animes mais aussi les films et romans du pays du soleil levant. Kugaiji était une déformation du nom d’un personnage de dessin animé. Je m’amusais à lui prêter des sens très adolescents un peu émo genre rouge indicible ou souffrance cachée. Aujourd’hui, je pense que je peux en avoir légitimement honte.

D’où le changement moins crise d’adolescence à 24 ans, il était temps que je change pour quelque chose qui se prend moins au sérieux et qui définit quelques uns de mes domaines de prédilection : voyage et culture geek.

A ce que l’on peut voir de tes tweets (et de ton pseudo), tu es souvent en vadrouille en stop, en train, « en fraude » aux quatre coins de la terre, tu fais un tour du monde en tweets ou quoi ? ^^

Dans l’idée, je n’ai pas encore commencé mon tour du Monde. C’est au programme pour 2011 mais, globalement, je n’ai fait que me promener jusqu’à présent. Juste que les coins de promenades s’étendent sur quelques milliers de bornes.

Ça me plairait beaucoup de tweeter mon vrai grand voyage que j’envisage sur plusieurs années mais vu que je me connecte essentiellement aux bornes WiFi faute de forfait roaming intéressant, ce ne sera pas du live tweet.

Twitter ça te tient compagnie lors de tes périples, ça permet à tes proches de savoir comment tu vas et où tu trouves mais aussi à trouver un coin où dormir ?

A ce jour, je n’ai pas encore réussi à trouver l’hébergement via Twitter mais ça signale à mes proches que je suis toujours en vie même si je tweete mes galères. Avant de devenir un internaute fidèle, on ne pouvait pas savoir si j’étais mort ou vivant. On me considérait un peu comme une sorte de pote de Schrödinger.

Justement tu expliquais récemment via un tweet que tu « ouvrais » une souscription à qui voulait bien te payer un forfait 3G ? T’as trouvé le sponsor ? 😉

Je suis loin d’être un twitto influent et je n’a pas encore de pigeon parmi mes followers. Je vais devoir attendre encore un moment avant d’avoir un forfait qui tienne la route. Mes followers sont des ingrats, je leur envoie du rêve et ils ne font pas un geste pour m’aider. J’avais fait une demande pour un transport entre la Slovénie et Paris et, pareil, rien. Pas même un RT.

Mais dis nous, tu tweetes comment ? Avec quel type de machine (portable, pc, signaux de fumée) ?

Mon matériel informatique se compose principalement d’un téléphone portable, d’un netbook (qu’on m’a volé à Paris ) et d’un iPod touch (que j’ai perdu à La Réunion). Je sème beaucoup sur la route, rarement du fait de mauvaises intentions, ce qui fait que mon barda se renouvelle fréquemment.

On se follow mutuellement si je ne m’abuse car on a tous les deux un rapport avec l’Ile de la Réunion mais si je connais le mien avec ce bout de France dans l’océan indien, quel est le tien ?

J’ai vécu seize ans sur le caillou. Je ne suis arrivé en « métropole » qu’il y a cinq ans et demi pour étudier. J’ai eu l’occasion d’y retourner souvent pour profiter de la plage en décembre quand j’avais droit à un billet A/R offert annuellement par la Région Réunion pour les étudiants « réunionnais ».

On peut te souhaiter quoi pour 2011 ?

De bonnes surprises, beaucoup d’aventures et le début d’une véritable influence de Twitter sur mes voyages. Sinon, une bonne continuation suffira !

Read More

Quelle Geekette est-elle ? La parole à The Green Geekette

Je ne sais pas si ce genre de questionnaires vous manque sur ce blog mais je trouve que c’est un bon moyen de faire un focus sur un blogueur ou une blogueuse dans ce cas bien précis.

The Green Geekette a donc accepté gentiment de répondre à mon test. The Green Geekette est une blogueuse parisienne, qui fait de la trottinette et qui aime d’où son nom, tout ce qui tourne autour du green.

Comme quoi Twitter peut avoir du bon et ne tue pas forcément la blogosphère puisque c’est comme cela que j’ai découvert son blog débuté il y a quelques mois (février 2010 pour être plus précis).

Y a un truc que j’apprécie bien aussi outre ses billets, c’est le graphisme de son blog, simple, épuré mais surtout sympathique à l’oeil niveau graphisme.

Allez, on laisse la parole à The Green Geekette.

Quelle Geekette es-tu ?

Quand on te demande ton adresse ?

a) Tu donnes ton url
b) Tu donnes ton mail
c) Les 2

Quand on te demande ton n°:

a) Tu donnes ton adresse ip
b) Tu donnes ton pseudo sous skype
c) Tu dis que tu n as pas le téléphone mais qu on peut te joindre via signaux de fumée de ta box

Quand on te demande ton nom, tu dis :

a) tu peux me trouver sur face de book ou sur twitter
b) tu donnes ton pseudo
c) tu demandes à la personne de bien vouloir remplir le formulaire de la question secrète

Pour toi sourire c est :

a)
b) ^^
c) Tu ne souris jamais s il y avait un smiley fuck ça t arrangerait bien

Quand tu es occupé à faire un calin

a) tu cherches le bouton on/off
b) tu dis zut y a pas de scrolling
c) t aimerai bien changer la résolution et le nombre d images par seconde

Merci de ses réponses à The Green Geekette et n’hésitez pas à aller visiter son blog bien green ^^

Read More

Quel Lyonnais es-tu ? Le retour avec Ovaxio :D

Et oui, le célèbre questionnaire (made by myself est de retour) et aujourd’hui j’ai envie de vous faire découvrir un blogueur tout frais (since February 2009) par rapport à moi (5 balais bientôt ^^), Ovaxio. Le gars se passionne pour l’informatique (c’est son job), le web  et l’Asie et pour moi (bah oui il me « follow » sur s Ovaxio, dit nous c’est quoi Lyon pour toi ?! 😀

Plutôt quelle colline, celle de la X-Rousse, Fourvière ou la Duchère ? Pourquoi ?

Sans hésiter, la croix rousse. C’est celle que je connais le mieux et pourtant je m’émerveille encore quand je m’y promène.

Plutôt place des Terreaux, Bellecour ou Place du Pont ?
Pourquoi?

Si tu ne me laisses que ces choix la, je ne sais pas trop. Je dirais Bellecour, pour son côté immense, vide et le point de vue sur fourvière. Sinon, je choisirais plutôt le place ronde dans le quartier de monchat. Pas vraiment une place, mais le coeur d’un petit village au milieu de Lyon.

Niveau Maire, Noir, Barre ou Collomb (pas Francisque)?
Pourquoi ?

Je n’ai pas d’avis précis sur la question. Pas encore eu l’honneur d’aller aux urnes à Lyon.

Plutôt Asvel, LOU ou OL? Pourquoi ou non merci je kiffe pas le sport!

Comment as-tu deviné? Je ne kiffe pas le sport, enfin ces sports…

Plutôt Rhône, Saône ou Beaujolais ? Pourquoi?

J’élimine le Beaujolais, puisque je ne suis pas assez connaisseur pour apprécier. Ensuite le choix est dur. Cela dépend de ce que l’on recherche. Allez je choisi la Saône. Pourquoi? parce qu’il ne doit en rester qu’un.

Au fait, Ovaxio recherche des guests pour son blog si vous voulez ouvrir votre bouche, faites lui signe 😀

Read More