Lyon est-elle la nouvelle Chicago ?

On en est à combien depuis le début de l’année ?

De quoi je parle, me direz-vous ? Bah, des braquages qui se multiplient dans notre bonne cité des gaules depuis le début de l’année à croire que le tournage du film « Les Lyonnais » a encore attiser la flamme du gangster.

Alors soyons clair, à quoi les méchants daltons (oui parce que ceux de la bd sont des gentils à côté) s’intéressent-ils à l’or, l’or et à l’or. Braquage de bijouteries, de Global Cash et autres orfèvres, tout ce qui tourne autour du métal jaune, intéresse nos voyous (enfin c’est pas les miens). Alors oui le prix de l’or, a été multiplié par je ne sais combien en quelque temps, donc ça attire, ça convoite.

Que les braqueurs braquent c’est un fait, c’est comme qui dirait leur métier. Mais ce que je regrette, c’est les méthodes utilisées : saucissonnage des employés violentés, frappés voire tués, guet-apens, prise d’otages. Je n’imagine même pas si je m’étais retrouvé rue de la République, Vendredi dernier, avec ma petite famille, ce que j’aurais ressenti, oui de la peur…

Je ne connais en rien l’histoire du banditisme mais dans mon image d’Epinal, le braqueur avait une éthique, une certaine morale, ce qu’il voulait, c’était le magot, point barre ! Maintenant, les braqueurs y vont tels des kamikazes, prêt à faire sauter la cervelle de n’importe qui avec des armes de guerre, venus pour la plupart des Balkans.

Alors là c’est aussi, un point qu’il faudrait aborder, des armes de guerre circulent dans notre pays et en y rentrant comme n’importe quelle autres marchandises légales. Loin de moi, l’idée de remettre en cause la libre circulation des biens et des marchandises dans notre chère Europe mais ne sera-t-il pas de temps de combattre ce fléau qui gangrène nos cités ? Je m’explique, les postes de douanes n’existant plus (remplacés par la Douane volante) ne pourrait-on pas affecter des douaniers français, belges par exemple aux frontières de l’union européenne à risque comme autour des pays des Balkans en Grèce, Italie, Roumanie entre autres pour prêter mains fortes à ces pays frontaliers souvent débordés et il faut le dire aussi mal organisés voire…

Cette parenthèse étant faite revenons à nos moutons, Romain disait dans un post que c’est la police municipale qui fut vendredi en premier sur les lieux du braquage de Global Cash (et les premiers sur le coup furent non pas les journalistes mais les twitteux ^^). Et je me permettrais une expression totalement WTF ! Loin de moi l’idée de remettre en cause, la bravoure des agents municipaux mais quand on se rappelle la policière municipale tuée (assassinée de sang froid) à Villiers sur Marne cette année.

Rappelons que la police municipale en France, en général, n’est pas armée et ce n’est pas le fait que le Sieur Hortefeux aie autorisé à cette dite police municipale le port du Flashball qui changera la donne quand un policier municipal se retrouvera en face d’un gangster surarmé, ce sera toujours un peu les Teletubbies face à Terminator.

Autre point que relevait Romain, c’est le manque criant de policiers nationaux à Lyon (plus d’une centaine de policiers en moins depuis 2002 et un certain Mini-Monsieur aux affaires). Alors oui le ministre de la relance, est content d’annoncer fièrement qu’il participe à la réalisation d’un beau commissariat pour le 1er et le 4e arrondissement de Lyon mais s’il n’y a pas les effectifs pour assurer la sécurité, à quoi ça sert ?

Comme cette politique sécuritaire où les lois s’empilent au fur et à mesure des actualités tragiques alors qu’on n’arrive même pas à appliquer les lois déjà existantes. La première des lois étant la constitution que ces lois empilées bafouent (et me parler pas du conseil constitutionnel).

Le bilan de Mini-Monsieur en 2012 sera de ne pas avoir fait reculé ni régler les causes de l’insécurité mais d’avoir fait des lois liberticides qui j’espère s’écrouleront avec l’arrivée d’un successeur pragmatique et non conteur d’histoires…

4 Comments

  1. de rien mais t’es aussi le bienvenue pour t’exprimer sur le billet ^^

  2. On se rapproche plus de Boston pour le coup (en ce moment au ciné, « the town », qui doit donner des idées à certains), non?
    Chicago, je crois que c’est plutôt la contrebande d’alcool – peut être as-tu des plans « whisky frelaté » à nous donner 😀

  3. L’empilement des lois n’améliore nullement la sécurité mais masque seulement le manque de moyen de la police.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Police nationale à Lyon : un boulot de plus en plus difficile faute de moyens | Romain BlachierRomain Blachier - […] Que ce soit les policiers nationaux que je croise dans mon mandat d'élu ou le petit groupe d'agents qui…