Ce matin, le temps ne prêtait pas forcément à sortir. Pourtant, on ne peut passer sa vie devant cet écran devant lequel nous sommes en ce moment. Il était temps (enfin pas vraiment) d’aller faire un petit tour à la campagne. Pour cela, nul besoin d’aller à 50 km de Lyon. Non, juste à côté de notre bonne métropole lyonnaise se trouve encore des petites fermes souvent cachées dans des lotissements qui n’ont pas été mangées par l’urbanisation.

Dans le cadre de l’opération de ferme en ferme dont je vous avais parlé l’année dernière, j’ai pu visité une exploitation à Dardilly au milieu des villas implantée là-bas depuis le XVIIe siècle. Cette exploitation qui court sur 55 ha, est l’exemple type de ce que doit être une exploitation du XXIe siècle. c’est à dire polyvalente. C’est le principe même de ne pas mettre tous ces oeufs dans le même panier qui est appliqué sur cette exploitation familiale (un grand merci à la Famille Ruiton pour leur accueil et l’organisation), on est loin de la monoculture extensive (et expensive!).

Même si la ferme n’applique pas les principes de l’agro-biologie, elle est rentrée dans une démarche où tout ce qui est produit sur l’exploitation doit servir sur l’exploitation et où on essaye d’utiliser le moins possible de produits phyto-sanitaires qu’en cas de nécessité. On appele souvent ça de l’agriculture raisonnée mais en parlant avec les exploitants, on comprend et en déduit que le respect et l’amour de la terre est une chose primordiale pour eux.

Pour un rapide tour d’horizon de ce qu’ils font : du maraîchage (où aucun traîtement chimique n’est utilisé, et ça pousse tout seul bizarre non? ^^), de l’élevage (volailles, vaches, un cochon…), de la culture céréalière, des vergers (quelques petits jus de pommes) et de la vigne avec laquelle ils produisent des vins (rouge et rosé) AOC Côteaux du Lyonnais limite Beaujolais (à boire avec modération, on le rappele).

Si vous avez raté l’occasion de découvrir leur ferme ce week-end, la famille Ruiton vous acceuillera pour une journée « cave ouverte » les samedi 16 et dimanche 17 mai à partir de 10h avec au menu : dégustation de vins, pain au feu de bois, expo de peintures et surtout les deux petites chèvres naines qui seront de la fête!

L‘adresse c’est le Caveau Ruiton


Agrandir le plan
04 78 47 42 79
michelruiton[at]hotmail.fr

Ils vendent aussi directement à la ferme et via une AMAP.