Bon avec ce temps à ne pas mettre un roadie dehors, me voilà qui vient vous parler de festivals. Oui mais pas des Vieilles Charrues, des Eurockéennes qui sont d’une part trop loin et des fois trop chers. Dans la région, on a bien Musilac mais à une grosse heure et demie et notre capitale des gaules et on aura certainement une couverture lyonnaise encore cette année.

Non des festoches à Lyon, il y a les traditionnelles Nuits de Fourvière mais c’est plus une suite de concerts qui s’enchainent et moins l’esprit festival avec son camping, la queue au toilettes et la boue (Woodstock powa !).

Justement en parlant de cet univers festival, un festivalier notoire (si tu te reconnais :D) ou plutôt “1 keuj” me rabat les oreilles depuis des années avec un festival qui se déroule dans les Monts d’Or et a attiré 5000 personnes l’année dernière : Le Festival Démon d’Or qui se déroule cette année les 25 et 26 juin.

D’un point de vue tarifs, on va dire qu’il bat tout le monde à plat de couture : 8€ la soirée ou 16€ le pass. Le cadre aussi est sympa en bord de Saône avec un camping gratos, dommage qu’une navette fluviale ne soit pas proposée pour y ajouter une touche de green.

Côté programmation, que de l’inconnu pour moi, je vous laisse découvrir le programme :
programmation démon d'or

prog démon d'or

J’aime bien leur site internet, j’aurais juste rajouté dans le côté info-pratiques une petite google maps pour situer le site du festoche.

Si vous avez une barque (ou vous pouvez toujours trouver un aviron avec tous les clubs qu’il y a sur la Saône), vous pourrez remonter la Saône en direction de Lyon pour participer au mois de juillet aux Dimanches de L’ile Barbe qui s’inscrit dans le cadre du Festival estival lyonnais “Tout l’monde Dehors“. Les dimanches 11, 18 et 25 juillet, la MJC de Saint Rambert qui organise vous proposera pour chacun de ces dimanches :
à 15h30 : 1 Spectacle vivant
à 17h00 : 1 Musique classique ou jazz
à 18h30 : 1 Musique du monde

Le cadre de l’île Barbe est vraiment idéal au frais avec les arbres qui vous font une ombre “climatisante”, attention à surveiller la marmaille pour qu’elle ne fasse pas plouf !

Note pour plus tard, un site internet dédié avec sa propre url augmenterait peut-être la notoriété des Dimanches :D.

Bon pour le dernier festival, on garde la barque de côté, on laisse passer le mois d’août, on remonte la Saône jusqu’à la confluence, on remonte le Rhône, on essaye de prendre le vieux Rhône et on arrive au Lac de Miribel Jonage. Avec le temps que cela vous aura pris, si vous pagayez aussi mal que moi, vous serez juste à temps pour le début du festival Woodstower le 3 septembre et vous pourrez vous reposer en écoutant du gros son jusqu’au 5 ^^.

Alors cette année l’équipe du Woodstower a mis le paquet sur la prog, il y a vraiment du gros. Voyez par vous-même :

Peter Doherty / Olivia Ruiz / Archive / Jeanne Cherhal / Arno / Tokyo Ska Paradise Orchestra / Boogers / Four Tet / Lee Harvey Asphalte / Suissa / Peau / The Low Anthem / La Foirce – Fred Tousch / Fowatile / Théâtre Group’ / Le voyage de noces – Les bleus de travail / Les constructeurs – Les Transformateurs / L’Église de Steppologie – Acid Kostik / Paco chante la paix / L’oiseau bleu /.

On espère que l’ex Baby Shambles ne fera pas faux bond à toute la sympathique équipe de Woodstower et que le concert d’Olivia Ruiz sera un beau feu d’artifices comme le décrivait Tizel dans un article sur son blog. On espère aussi que le festival dépassera la barre des 10 000 spectateurs (8000 l’année dernière) sur 3 jours.

Côté tarifs, au vu du nombre de têtes d’affiches bah Vendredi (avec notamment le Peter) c’est 28€ en prévente, samedi (spéciale scène française presque) c’est 25€ en prévente. Comptez 40€ pour le pass deux jours. L’année dernière, vous pouviez gagner des places ici-même ^^

Ce qui est bien dans ces festivals dont je viens de parler c’est l’aspect écolo et les villages d’exposants ouverts à pas mal de choses alternatives (alimentation bio par exemple ^^) qu’ils semblent adopter, fouillez un peu sur leur site internet pour en savoir plus.

Et comment casser tout 1 article sur des festoches bien cools avec une chanson qui est pourtant en lien…