Posts Tagged "alternatives"

A quand un journal des bonnes nouvelles ?

A quand un journal des bonnes nouvelles ?

Les fameux trains qui n’arrivent jamais à l’heure font toujours la une mais on ne parle jamais de ceux (majoritaires) qui sont ponctuels.

Dans cette société de l’information dans laquelle nous vivons, le sensationnel, le fait-divers, les mauvais chiffres de l’économie font la une et pourquoi on ne ferait pas le contraire ?

Cette information négative participe en partie à faire que dans notre société des gens se sentent atterrés, névrosés.

Une ONG et agence de presse, Reporters d’espoirs, qui existe depuis 2003 propose justement de parler des choses qui fonctionnent et qui font avancer la société dans le bon sens.

Elle fournit notamment du contenu pour l’ensemble des médias névrosés (certains populistes) français.

Elle entre en campagne tout le mois de janvier pour semer la bonne parole de l’information.

Vous pourrez la retrouver pour ce sacerdoce dans différents médias :

« Samedi 14 janvier : Reporters d’Espoirs sur France Inter

Gilles Vanderpooten sera l’invité de Denis Cheissoux dans l’émission « Co2 mon amour » ce samedi de 14h à 15h.

Au programme : de nouvelles initiatives porteuses de solution !

Dimanche 15 janvier : numéro spécial Ouest France dimanche en partenariat avec Reporters d’Espoirs

« Des solutions pour la planète » c’est le titre du numéro spécial de Ouest France dimanche, réalisé avec Reporters d’Espoirs, qui parait avec le quotidien Ouest France ce dimanche 15 janvier.

Dimanche 29 janvier : Reporters d’Espoirs au Forum Libération à Grenoble

Reporters d’Espoirs sera présent aux « Etats Généraux du Renouveau », organisés par Libération en du 27 au 29 janvier 2012 à Grenoble.

Trois jours de débats, d’expression et d’échanges sur le thème « Vivre la République ! »

L’équipe animera un débat sur les médias. »

Vous pouvez aussi suivre leur actu sur FB et Twitter !

Je trouve la démarche intéressante et je voulais leur faire ce petit clin d’oeil 😀

Au passage, Reporters d’espoirs participe chaque année au libé des solutions pour lutter contre la sinistrose ambiante !

 

Read More

Ride and see Lyon avec la fée électricité !

Billet initialement daté de juin 2010
Mes pérégrinations en bord de Saône ce matin, m’ont amené jusqu’en presqu’isle ce matin (allez savoir pourquoi :P). Après avoir passé la place bellecour (et son objet urbain « Lyonnesque«  !), moi et les deux gones nous nous sommes retrouvés sur la place Antonin Poncet et c’est là juste à côté de la librairie Expérience que nous avons découvert Bike&see, un nouveau loueur de vélos vous allez me dire ?

Oui, on a déjà le vélo’v ou le cyclopolitain mais là l’intérêt de Bike&See réside dans le fait qu’il s’agit de vélos électriques assistés d’un Iphone :D.

En effet Bike&see a développé une application pour le fameux « ailphone » qui intègre toutes les pistes cyclables de Lyon ainsi que toutes les choses à voir dans notre cité. Cette application sera également disponible sur l’applestore même si vous ne louez pas chez Bike&see.

L’avantage avec un vélo électrique c’est vous pouvez vous baladez pendant deux ou quatre heures (c’est la durée des locations) et allez sur toutes les collines de Lyon. Et oui, t’as déjà essayé de montez à Fourvière avec le mastoc Vélo’v ?

Mais le truc donc je suis « fond of » c’est le triporteur où vous pouvez emmenez vos deux gones avec vous.


Bon à ce que m’a expliqué le gars de chez Bike&see c’est qu’à moins d’être un excellent sportif (à la manière d’un steph ^^), vous ne pourrez pas montez sur la colline qui travaille même avec l’assistance électrique.

Outre le triporteur, Bike&see propose à la location des vélos normaux comme des tandems ou sinon, bah oui la classique bicyclette.

Pour les tarifs, ni la plaquette qui m’a été remise ni le site internet (encore en construction) n’indique le tarif qui est différent si on embarque ou pas « l’ailphone » pour se guider. A titre indicatif et pour vous faire une idée, on m’a indiqué que le triporteur se louait pour 2 heures sans le téléphone à la pomme, ~29€.

Et j’espère être le premier à faire le ramdam sur Bike&see car le jour de l’inauguration c’est aujourd’hui, lundi 28 juin 2010. Et je n’ai vu aucunes infos ni dans Google Blogs ni dans les actualités ^^

Si vous voulez plus d’infos, n’hésitez pas à vous rendre (en vélo’v :P) au 9 de la Place Antonin Poncet ou à les appeler au 04 72 41 84 80. Ou sinon, suivez le guide :P.

MAJ du 24/05/2011 avec une petite vidéo explicative c’est mieux



Read More

A Lyon, les « festoches » c’est au bord de l’eau

Bon avec ce temps à ne pas mettre un roadie dehors, me voilà qui vient vous parler de festivals. Oui mais pas des Vieilles Charrues, des Eurockéennes qui sont d’une part trop loin et des fois trop chers. Dans la région, on a bien Musilac mais à une grosse heure et demie et notre capitale des gaules et on aura certainement une couverture lyonnaise encore cette année.

Non des festoches à Lyon, il y a les traditionnelles Nuits de Fourvière mais c’est plus une suite de concerts qui s’enchainent et moins l’esprit festival avec son camping, la queue au toilettes et la boue (Woodstock powa !).

Justement en parlant de cet univers festival, un festivalier notoire (si tu te reconnais :D) ou plutôt « 1 keuj » me rabat les oreilles depuis des années avec un festival qui se déroule dans les Monts d’Or et a attiré 5000 personnes l’année dernière : Le Festival Démon d’Or qui se déroule cette année les 25 et 26 juin.

D’un point de vue tarifs, on va dire qu’il bat tout le monde à plat de couture : 8€ la soirée ou 16€ le pass. Le cadre aussi est sympa en bord de Saône avec un camping gratos, dommage qu’une navette fluviale ne soit pas proposée pour y ajouter une touche de green.

Côté programmation, que de l’inconnu pour moi, je vous laisse découvrir le programme :
programmation démon d'or

prog démon d'or

J’aime bien leur site internet, j’aurais juste rajouté dans le côté info-pratiques une petite google maps pour situer le site du festoche.

Si vous avez une barque (ou vous pouvez toujours trouver un aviron avec tous les clubs qu’il y a sur la Saône), vous pourrez remonter la Saône en direction de Lyon pour participer au mois de juillet aux Dimanches de L’ile Barbe qui s’inscrit dans le cadre du Festival estival lyonnais « Tout l’monde Dehors« . Les dimanches 11, 18 et 25 juillet, la MJC de Saint Rambert qui organise vous proposera pour chacun de ces dimanches :
à 15h30 : 1 Spectacle vivant
à 17h00 : 1 Musique classique ou jazz
à 18h30 : 1 Musique du monde

Le cadre de l’île Barbe est vraiment idéal au frais avec les arbres qui vous font une ombre « climatisante », attention à surveiller la marmaille pour qu’elle ne fasse pas plouf !

Note pour plus tard, un site internet dédié avec sa propre url augmenterait peut-être la notoriété des Dimanches :D.

Bon pour le dernier festival, on garde la barque de côté, on laisse passer le mois d’août, on remonte la Saône jusqu’à la confluence, on remonte le Rhône, on essaye de prendre le vieux Rhône et on arrive au Lac de Miribel Jonage. Avec le temps que cela vous aura pris, si vous pagayez aussi mal que moi, vous serez juste à temps pour le début du festival Woodstower le 3 septembre et vous pourrez vous reposer en écoutant du gros son jusqu’au 5 ^^.

Alors cette année l’équipe du Woodstower a mis le paquet sur la prog, il y a vraiment du gros. Voyez par vous-même :

Peter Doherty / Olivia Ruiz / Archive / Jeanne Cherhal / Arno / Tokyo Ska Paradise Orchestra / Boogers / Four Tet / Lee Harvey Asphalte / Suissa / Peau / The Low Anthem / La Foirce – Fred Tousch / Fowatile / Théâtre Group’ / Le voyage de noces – Les bleus de travail / Les constructeurs – Les Transformateurs / L’Église de Steppologie – Acid Kostik / Paco chante la paix / L’oiseau bleu /.

On espère que l’ex Baby Shambles ne fera pas faux bond à toute la sympathique équipe de Woodstower et que le concert d’Olivia Ruiz sera un beau feu d’artifices comme le décrivait Tizel dans un article sur son blog. On espère aussi que le festival dépassera la barre des 10 000 spectateurs (8000 l’année dernière) sur 3 jours.

Côté tarifs, au vu du nombre de têtes d’affiches bah Vendredi (avec notamment le Peter) c’est 28€ en prévente, samedi (spéciale scène française presque) c’est 25€ en prévente. Comptez 40€ pour le pass deux jours. L’année dernière, vous pouviez gagner des places ici-même ^^

Ce qui est bien dans ces festivals dont je viens de parler c’est l’aspect écolo et les villages d’exposants ouverts à pas mal de choses alternatives (alimentation bio par exemple ^^) qu’ils semblent adopter, fouillez un peu sur leur site internet pour en savoir plus.

Et comment casser tout 1 article sur des festoches bien cools avec une chanson qui est pourtant en lien…

Read More

Mon Primevère 2010 à moi !

Je vous en parle chaque année, le salon Primevère 2010 se tiendra à la fin du mois du 26 au 28 février à Eurexpo. Ce salon regroupe tout ce qui est possible en alternatives écolo, alimentaires etc…

Le thème de cette année sera « Le prix de la gratuité »…

Le truc bien, c’est que sur les 450 exposants présents, 150 sont des associations dont l’unique but est de vous faire découvrir les sujets et les causes pour lesquelles elles se battent, y aura même des conférences sur un paquet de sujets et des animations pour les petits.

Les autres exposants sont pas là forcément dans un but mercantile mais laissez-moi vous donner deux/trois conseils de stands à aller visiter (parce que je les connais de près ou de loin, on peut me faire confiance hein).

Allez-donc faire un petit coucou à :

Laspid, vous savez les t-shirts lyonnais ^^
Aux côteaux Nantais (vous me direz des nouvelles de leur cidre et de leur petillant sans alcool Apibull)
Quat’rues encore des t-shirts mais c’est des monts du lyonnais là 😛
– A la ferme de Valensole (superbes terrines de volailles bio sans lait, sans porc…)
– Mais aussi à la Brasserie du Pilat, demandez une petite veuve noire à l’eau de source du Pilat !

La liste n’est certainement pas exhaustive et je vous invite à flaner (préférez quand même le vendredi, parole d’exposants je vous dis). Au fait, on peut y aller en bus (y a pas le tram aussi ?), à vélo faut y penser 😀

Pour les horaires c’est :

Vendredi de 10h00 à 22h00
Samedi de 10h00 à 20h00
Dimanche de 10h00 à 19h00

Niveau tarifs :

7€ plein tarif et y a même un pass comme pour les grands festivals pour les 3 jours 12€ (mais faudrait presque ça si on veut tout découvrir ^^).

En parlant de grand festival peut-être que vous y croiserez ce groupe de folk lyonnais, Solstice, ils y avaient joué l’année dernière ^^

On en reparle dans les commentaires quand vous y serez aller ? 😉

En parlant d’alternative, je vous laisse en musique avec Reno Bistan.

Read More