Skip to content

10 images du Lyon Disparu #2

Nostalgie ?

Non juste un passé lyonnais qui fourmille de belles choses avec ce #2 du Lyon disparu !

Voyez donc.

La fosse aux Ours

P0702

L’amĂ©nagement d’un parking et des berges du RhĂŽne lui a étĂ© fatal. Faut dire, que ce rond-point et passage souterrain pour les piĂ©tons n’Ă©taient plus trop en odeur de saintetĂ© auprĂšs des Lyonnais.

Plus d’infos.

Porte de Saint Clair

Capture

Elle marquait presque la frontiĂšre entre la Bresse et le Franc-Lyonnais.

Cependant, contrairement Ă  ce que l’on peut penser ce n’est pas le Saint-Clair de Caluire et Cuire mais le cĂŽtĂ© lyonnais qui partait environ de l’actuel entrĂ©e du tunnel de la Croix-Rousse jusqu’Ă  l’actuelle Place Tolozan.

Plus d’infos.

Les passeurs

Source0 (3)

Au moyen d’un bac Ă  traille ou d’une autre embarcation quand les ponts n’Ă©taient pas encore aussi dĂ©veloppĂ©s dans notre citĂ©, c’Ă©tait le seul moyen de passer d’une rive Ă  l’autre sur la SaĂŽne et sur le RhĂŽne.

On peut voir un vestige de ce moyen de traversĂ©e du RhĂŽne sur le cours d’Herbouville et sur la SaĂŽne vers l’Ăźle Roy un panneau indique qu’un passeur faisait la traversĂ©e.

Plus d’infos.

Un train Ă  la Croix-Rousse !

Capture

La ligne Ă©tait surnommĂ©e « La Galoche » (une rue caluirarde se souvient de ce passĂ© ferroviaire) et courait jusqu’Ă  TrĂ©voux.

Le MĂ©tro C a repris son ancien tracĂ© jusqu’Ă  Cuire.

Plus d’infos.

Le Lac des Brotteaux

btv1b7743371q

Bien avant que le quartier ne soit assĂ©chĂ©, le quartier n’Ă©tait que marĂ©cages (cf. cette peinture qui illustre les Brotteaux en premier plan) et soumit aux alĂ©as des crues du RhĂŽne, ce qui permit que par le fait d’un phĂ©nomĂšne naturel qu’un lac s’y crĂ©a en 1812 et fut un lieu de distraction lyonnais pendant 40 ans !

Plus d’infos.

La Morgue sur le RhĂŽne

Source0 (4)

De 1850 Ă  1910, il y eut une Morgue municipale sur la rive droite du RhĂŽne Ă  hauteur du pont Wilson. L’eau du RhĂŽne et son courant servaient Ă  arroser les cadavres.

Ce n’est que sous l’impulsion d’Edouard Herriot que celle-ci sera remplacĂ©e par le projet du premier lĂ©giste français : le docteur Lacassagne et sa morgue municipale.

D’ailleurs, la morgue eut aussi une fin tragique !

Capture

Gare de Lyon-Saint-Clair

Capture

Elle fut le prĂ©mice de la gare des Brotteaux 🙂

Elle a Ă©tĂ© « ramenĂ©e Ă  la vie‘ » rĂ©cemment.

Plus d’infos.

Le Train Bleu

Capture

C’est ainsi qu’Ă©tait surnommĂ©e la ligne de tramway qui courait sur la rive gauche de la SaĂŽne de Lyon Ă  Neuville/SaĂŽne. On peut en voir encore quelques vestiges si on ouvre bien les yeux sur les Rives ou en se rendant au MusĂ©e Malartre. 

Plus d’infos.

Le service des bateaux-mouches

Capture

De 1863 à 1910, le premier véritable réseau de transports en commun lyonnais fut le bateau-mouche. Il transportait en moyenne 2 millions de passagers/an avec un pic à 4 millions. Le service commençait à 5h30 du matin !

Le Tram sonnera le glas de ce moyen de transport, Tram qui périclita aussi quelques décennies plus tard pour revenir dans nos rues par la suite !

Un retour est-il possible ?

Plus d’infos.

Sources des images d’illustration : http://www.archives-lyon.fr/archives/ et http://numelyo.bm-lyon.fr/
Published inA LyonLyon Ă  Livre Ouvert

2 Comments

  1. et aussi, Ă  voir jusqu’en Novembre 2015, une expo au CHRD « Lyon en couleurs » rares photos couleurs de Lyon1943 1944 par le photographe amateur Paul-Emile Nerson …

Laisse un petit commentaire

%d blogueurs aiment cette page :