Skip to content

10 images du Lyon Disparu

On va finir par me prendre pour le Francis Cabrel lyonnais mais je vous propose un petit flashback.

La culture de la Rose dans Lyon

De la fin du XIX Ăšme siĂšcle au milieu du XXĂšme, Lyon fut une place forte mondiale de la culture de cette fleur. On trouait mĂȘme des champs en plein de coeur de Lyon notamment Ă  Montplaisir.

Capture

Plus d’infos.

Le grand Prix de France

Lyon a disposĂ© de son circuit de formule 1. C’Ă©tait aux portes de Lyon. Celui-ci accueillit notamment en 1924, un grand prix et une Ă©preuve d’Endurance.
Capture

Plus d’infos.

Le passage de l’Hotel-Dieu

On connait tous le passage de l’Argue, il a eu un frĂšre jumeau, le passage de l’Hotel-Dieu qui fut une galerie marchande avec 30 magasins.

Capture

Plus d’infos.

La Place Napoléon et sa statue 

De 1849 Ă  1871, la Place Carnot s’appela ainsi et y trĂŽnait une statue qui n’avait rien Ă  envier Ă  celle de Bellecour !

Capture

Plus d’infos.

La Gare de Vaise

MĂ©connaissable, non ?

Capture

Plus d’infos.

Les Abattoirs de Gerland

Et dire que la Halle Tony Garnier n’Ă©tait qu’un des bĂątiments de l’Ă©norme complexe dont il ne reste que deux bĂątiments de nos jours (dont la Halle). Ces bĂątiments furent construits pour l’expo universelle de 1914.

abatoirs _de_gerland

Plus d’infos.

Hopital de la Charité

Il ne nous reste plus que la tour de l’Horloge. Pourtant cet hĂŽpital dĂ©truit en 1933 Ă©taient l’un des plus anciens hospices lyonnais.

Capture

Plus d’infos.

Les casernes de la Part-Dieu

Celles de la Part-Dieu ont aujourd’hui complĂštement disparu au profit du quartier d’affaires que nous connaissons aujourd’hui.

Capture

Plus d’infos.

La voiture aux ChĂšvres

MĂȘĂȘĂȘ quoi, elle a bel et bien existĂ© et se promenait autour de la Place Bellecour 😀 Elle baladait les petits lyonnais !

Capture

 

La colonne du MĂ©ridien ou colonne d’Uranie

« La colonne du MĂ©ridien datait de 1765. Haute de 20 m, elle Ă©tait surmontĂ©e d’une statue reprĂ©sentant Uranie, muse de l’astronomie et de l’astrologie, dĂ©signant le MĂ©ridien à ses pieds. » nous dit Wikipedia. Elle fut dĂ©truite en 1878 pour la construction du Palais de la Bourse (dĂ©jĂ  le capitalisme ravageait tout ^^).

Source0 (1)

 Plus d’infos.

Sources des images d’illustration : http://www.archives-lyon.fr/archives/ et http://numelyo.bm-lyon.fr/
Published inA LyonLyon Ă  Livre Ouvert

2 Comments

  1. Bel article, trĂšs plaisant de dĂ©couvrir ces Ă©lĂ©ments disparus de Lyon. Je n’en connaissais pas la moitiĂ© !

    • Moi aussi avant d’Ă©crire ce billet 🙂
      ça roule pour vous et votre plateforme ?
      A bientĂŽt ici et ailleurs

Laisse un petit commentaire

%d blogueurs aiment cette page :