Posts Tagged "transports en commun"

Sur la Saône, on navigue électriquement solaire !

Sur la Saône, on navigue électriquement solaire !

Voilà, la petite coquille de Noix que j’ai pu observer barbotant ce jour sur la Saône

Il s’avère qu’il s’agit d’un bateau de l’entreprise suisse Grove Boats qui porte le doux nom de Noémie 🙂

Après quelques recherches sur le net, il s’avère que Grove Boats est un spécialiste des bateaux électriques dont la gamme s’appelle Aquabus.

Grove Boats conçoit et produit des bateaux pouvant accueillir jusqu’à plus de 80 passagers mais aussi de bateaux toujours électrosolaires pouvant servir de camion-benne flottant dans les zones portuaires ou de baignade qui peuvent être envahis de déchets flottants (un peu de civisme…).

N’empêche comme le rappelle Groove Boats sur son site, le bateau électrique ce n’est pas nouveau :

« Il y a plus de 150 ans, les premiers essais avec des bateaux à propulsion électrique ont été effectués en Angleterre et en France, avant que les moteurs à essence et diesel n’aient été inventés. En 1880, le premier moteur hors-bord électrique amovible a été développé, mais la « succes story » des moteurs à combustion a commencé juste après, et a continué jusqu’à récemment »

Toujours sur leur site, voilà comment un bateau électrosolaire fonctionne :

1. Le rayonnement solaire est transformé en énergie électrique par des panneaux photovoltaïques. 
2. Cette électricité est stockée dans des batteries (équivalent au réservoir de carburant).
3. La propulsion électrique (équivalent à un moteur thermique) consomme de l’électricité pour entraîner l’hélice qui permet la propulsion du bateau.
4. En cas de forte utilisation et/ou d’utilisation lors de période sans ensoleillement, il est possible de charger les batteries à quai, par exemple la nuit.

Côté autonomie, c’est minimum 8 heures de fonctionnement sachant que la vitesse moyenne est de 9-12 km/h, de quoi presque faire un Lyon-Valence, enfin juste l’aller !

Dommage que Confluence à Lyon par exemple n’est pas pensé à cette solution pour leur Vaporetto (80 places) sachant que celle-ci a coûté au promoteur 1,5 millions d’euros en tout (dont 120 000 euros de fonds publics). Vu le temps de trajet, je pense que l’électrique aurait eu un côté + non négligeable d’un point de vue transport en commun durable.

Ils auraient pu prendre un Aquabus C60 par exemple pour le même temps de trajet. Après, je ne connais pas le prix d’un Aquabus de Grove Boats

Celui-ci avait d’ailleurs navigué en terre Lyonnaise, sur le canal de jonage à l’été 2011.

En écho à ce petit billet sur les bateaux électrosolaire, je ne sais pas si vous saviez mais PLANET SOLAR, un catamaran électrique recouvert de 537m2 de panneaux photovoltaïques a achevé le 4 mai dernier un tour du monde, et c’est une première mondiale et ce en 584 jours. Ecoutez cette chronique de Fréquence Terre, la radio nature :

Allez Bon Vent 😉

Read More

Avec Ostrogo, pars à la conquête du réseau

Avec Ostrogo, pars à la conquête du réseau

Foursquare fait des émules tant pour les utilisateurs que pour des services concurrents (Facebook place y a laissé des plumes).

Le check-in fait désormais partie pour une partie des utilisateurs d’internet mobile de leur quotidien.

Cela exaspère certains, surtout quand ces check-in sont repris et balancés sur les réseaux sociaux (FB ou twitter).

Il y a quelques jours la curiosité d’un nouvel abonné Twitter m’a porté à m’intéresser à une nouvelle application mobile : Ostrogo.

Le principe d’Ostrogo, c’est de gagner des points (comme dans Foursquare mais sans badges) quand on monte dans le bus ou le tram et ainsi devenir le « leader » de la ligne.

Alors on ne signale pas l’arrêt où on se trouve avec l’appli qui nous géolocaliserait. On signale juste par son check-in la ligne et la direction finale du bus, point barre.

Donc l’appli ne joue pas au big brother, pour voir les autres utilisateurs d’Ostrogo, il faut s’inscrire sur les lignes que l’on fréquente (la liste est établie). On verra ainsi tous les utilisateurs de la ligne en question (que l’on peut contacter par Message privé).

Il est aussi possible d’inscrire toutes les lignes (ce que j’ai fait pour tester l’appli).

Pour l’instant, l’expérience utilisateur reste limitée car l’application n’a pas encore trouvé un nombre d’utilisateurs suffisant.

L’appli permets de faire son check-in sur le réseau des TCL ou de la RATP et d’autres réseaux pourront être ajouté sur gentille demande auprès du développeur.

Ostrogo ne veut pas dire que l’usager d’en face est l’ennemi, l’étranger en utilisant cette appli (ce qui dans les faits n’est pas possible ^^). C’est plutôt dans l’esprit « allez go », je vais conquérir (d’où la hache dans le logo) le leadership de plusieurs ligne de bus ou de Tram (en cumulant les « check-in » et donc les points).

Vous allez me dire : et le métro ?
Bah vous avez déjà capté la 3G sous terre (en France en tout cas), vous ? C’est ce constat qu’a tiré Pierre aka @partof_.

Pierre est étudiant et développeur web et Ostrogo, son bébé, est un projet sans prétention qui lui a permis d’avoir une expérience dans le développement d’appli mobile. On peut le remercier d’avoir choisi la plateforme Android pour développer Ostrogo. Ce qui ne l’empêche pas de penser à développer dans le futur Ostrogo sur IOS et les autres plateformes mobiles.

Même si une version web mobile sera certainement la solution la plus réalisable dans un futur proche, en attendant peut-être une déclinaison de l’application sur les autres systèmes.

Mais pour cela il faut plus d’Ostrogos sur les lignes TCL ou RATP faisant leurs « check-in » pour que ce développeur lyonnais sente son appli porteuse et qu’il y mette encore plus de cœur à l’ouvrage 😀

Pour télécharger l’appli sur le market android c’est par-là. Et le site internet http://www.ostrogo.com/

Read More

No comments #1

No comments #1

Je me permets d’emprunter un titre qu’utilise mes potos de Laspid sur sur leur blog parce que la photo qui suit (faite à Munster en allemagne) est sans équivoque, vous ne trouvez pas ?

Enfi si CQFD !

Read More

T’as vu quoi sur le net cette semaine ? #20

Youhou elle est de retour ! Au passage beaucoup de vidéos mais faut quand même le coller le code html 😛

Geekeries

Gaetan fait encore des siennes, moi j’aurais bien un slip léopard 😀

Comment devenir un joueur pro de Starcraft 2 ? Vu chez http://crack-net.blogspot.com

Jolicloud 1.2 est sorti, à lire en anglais dans le texte sur le blog officiel de Jolicloud.
.

Eric alias Presse-Citron tient désormais le blog high-tech officiel de MSN

Lyonnaiseries

Quelques belles photos Lyonnaises en vrac qui claquent de B-Rob. On te passe le bonjour aussi 😀

La contre-attaque des TCL face à l’application « Un Ticket » (dont L69 avait parlé) chez Tribune de Lyon.

Une tour de 220 m à la Part-Dieu à l’horizon 2016

The ENCORE Interactive Model from E N C O R E on Vimeo.

Le teaser des nuits sonores 2011

Nuits sonores 2011 – official teaser from Nuits sonores festival on Vimeo.

Hey le lugdu, sais-tu pourquoi ta ville s’appelle Lyon ? Chez Tribune de Lyon (excellent journal sur le net et sur papier tous les jeudi pour 1€50)

Green

Un concours pour gagner un voyage en Calabre en parlant de citron 😀

Comment choisir son jean de façon écolo ?

IL EST MORTEL CE JEAN from GASP! FILMS on Vimeo.

Interview de Cecile Duflot dans Lyon Capitale.

La mode éthique n’est pas un caprice de pays riches, et là on vous explique pourquoi

Et enfin WTF ce tremblement de terre qui ébranle le Pacifique.

Read More

Vélomnibus at Primevère

Non ce n’était pas par troupes de vélos (même si cela était possbible via une assoc) que nous sommes allés à Primevère mais à l’entrée d’eurexpo où se tenait donc le salon Primevère, j’ai pu découvrir today un drôle d’O.M.N.I.

Vélomnibus

Le Vélomnibus créé dans notre région plus exactement à Montluel (01) a la particularité d’être un transport en commun dont vous êtes le carburant en pédalant. Jusqu’à 12 convives peuvent prendre place pour pédaler (20 passagers au total). Pour l’instant, on peut seulement le louer pour diverses occasions mais si on pouvait remplacer certains bus avec notamment en presqu’isle, cela ferait toujours de CO2 en moins, vous ne pensez pas ?

PS : j’espère que Phil n’en avait pas déjà parlé 😛
Read More