Peu de gens le savent mais Lyon fut au début du siècle dernier, l’un des berceau mondial de l’automobile. On comptait pas moins de 100 constructeurs dans la cité des Gaules intra-muros. Ce patrimoine industriel a bien évidemment disparu mais si on vous dit Berliet, ça vous dit quelque chose.

On peut voir des « vestiges » de cette épopée industrielle sur les sites de Vénissieux et de St Priest de RVI devenu depuis Renault Trucks et Irisbus mais c’est vrai qu’il s »agit de bus et de camions.

Alors puisqu’il ne reste plus de traces forcément de bâtiments ni de marques, il reste à Lyon un musée : le musée Henri Malartre.

Alors bon plan ou pas d’aller à Rochetaillée sur Saône puisque c’est là que se trouve ce musée appartenant à la ville de Lyon depuis 1972.

Les bons côtés :

– Le musée ne parle pas que d’auto et fait une grande place à l’histoire des deux roues que sont la moto et le vélo dès leurs débuts.

– Le cadre du musée composé d’un grand parc arboré et surtout du  château où se situe une partie de la collection, un vrai bol d’air sans avoir les pots d’échappement ! Une vue surplombant la Saône. Un bon plan du dimanche en somme 😉

– Les mannequins en costume d’époque, Vintage !

– Les horaires d’ouverture : Tous les jours sauf lundi (à l’exception des lundis fériés) de 9h à 18h(billetterie fermée à 17h).

– Le seul fait d’avoir à Lyon  un musée sur les moyens de transport puisqu’on peut trouver dans la salle Louis Pradel (chantre lyonnais du tout auto), des trams ou des trains.


– Cette voiture électrique ^^

– L’espace « Comment ça marche » qui explique tout ce qu’on doit savoir sur le BABA de la mécanique, d’un moteur, de comment changer des pneus d'été en pneus hiver, etc…

Les mauvais points :

– Le site internet du musée… sur le même modèle que celui de la ville de Lyon pas beau.

– Y aller, vous pouvez vous rendre par les TCL avec le 40 ou 70 cependant l’arrêt indiqué se trouve à presque 1km en grimpant à pied, ce qui peut limite l’accès et ne donne pas forcément l’envie de ne pas y aller en voiture.


Agrandir le plan

– La communication autour du musée, vous aviez su qu’en 2010, le musée avait fêté ses 50 ans ?

– La scénographie des pièces du musée est d’un autre âge, on est vraiment au Muséum. Cela ne met pas en valeur les pièces.

– Euh, l’histoire de l’automobile s’est arrêté en 1960 ? Pas de voitures récentes, enfin de ces 30 dernières années.

Finally…

Alors oui, l’automobile n’est certes pas l’invention (pour le moteur à explosion) qui a fait du bien à notre planète avec tout ce qui a découlé (pétrole, pollution etc…) cependant se souvenir et entretenir un patrimoine est une chose que je souhaitais mettre en valeur.

On pense souvent à Lyon comme capitale des Gaules, capitale de la Gastronomie, lieu de naissance du cinéma mais pas comme berceau de l’automobile !

Alors comme bon ambassadeur de ma cité s’il y a un musée de plus à aller voir, je conseillerai aussi le Musée Malartre.