Chassez le naturel geek, il revient au galop !

30 ans, toutes mes dents et il n’est pas l’heure de faire un bilan posthume de mon activité terrestre.

Il y a quelques jours, ma réflexion portait sur mon rapport à la technologie et sur son évolution avec laquelle j’ai grandi.

Dans un billet lointain, je me définissais comme ne faisant partie de la génération Y (un comble avec mon prénom ^^).

Il est clair que si la société a évolué technologiquement ces trente dernières années, j’ai évolué avec et me suis approprié petit à petit ces technologies.

S’approprier ces technologies ne veut pas dire en devenir forcément un « early-adopter » mais s’y intéresser, se documenter dessus, pour qu’une fois l’objet en main, on le trouve familier même si c’est la première fois qu’on le touche et on ne se sent nullement dérouté ni décroché.

Au-delà d’une utilisation ludique des objets numériques (console, jeux vidéos, pc, portable etc…) ou pratique des technologies il ne s’agit pas seulement d’envie ou de jalousie mais pour ma part j’estime qu’il y a dans la connaissance de ceux-ci et dans la curiosité de les comprendre une véritable culture geek qui s’est créée.

Une culture qui a :

– ses codes
– ses différentes familles (no-life, nerd, gamers etc…) et ramifications (ordi, console, portable, tablette etc…).
– ses ayatollahs/défenseurs (Anonymous)
– ses historiens
– ses pourfendeurs/détracteurs/persécuteurs (merci Hadopi, Acta et cie) etc…

Internet est en quelque sorte l’étape finale qui a permis de réunir cette famille geek mondiale en la mettant en réseau.

Cette culture geek a maintenant plusieurs décennies et donc un vécu notamment dans le jeu vidéo et il est normal de pouvoir en faire des rétrospectives 😉

C’est par exemple ce que propose à Lyon, Aoa-Prod, avec les lundis du geek qui se déroule au Blogg-Café chaque mardi avec des soirées pour nous replonger dans l’histoire des jeux de combats, des différents mario kart et pour la prochaine une rétro Bomberman et le tout en y jouant.

Pour ce pan de la culture geek (le jeu video) dont je me suis un peu coupé ces dix dernières années, ce type de rétro comme les lundis du geek semble être une bonne révision.

Il y a aussi les temples où l’évolution des consoles n’a pas empêché de garder la mémoire comme Culture Game (tout est dans le nom ^^) qui outre le fait de proposer des jeux et console de la dernière génération, m’a replongé (lors de ma visite au fond du magasin) en plein dans les années 1980-1990 avec son stock de consoles, cartouches 8 bits, 16 bits etc…

Bref, que l’on s’en moque ou pas entonnons tous :  » On a tous quelque chose en nous de Geekerie ! « 

Crédit photo d’illustration.

1 Comment

Laisse un petit commentaire