Il y a quelques années, j’avais lu le livre d’Azouz Begag : le Gône du Chaâba.

Ce livre retraçait une partie de son enfance dans un bidonville lyonnais (avant de s’installer à la Duchère).

Les musiciens Lyonnais du groupe Zen Zila ont réalisé un documentaire sur les 25 familles qui vivaient dans ce bidonville dont la famille Begag.


Bande-annonce. Chaâba, du bled au bidonville

On apprend notamment dans le teaser que Chaâba signifie « nulle part » en arabe. J’ai appris aussi que le bidonville était situé en lieu et place du parc de la Feyssine.

On parle beaucoup du film sur La marche des beurs qui sortira fin novembre mais le documentaire de Zen Zila nous ramène quelques décennies auparavant et peut expliquer la marche en voyant comment des algériens (français pourtant) ont été traités à leur arrivée en métropole

Le documentaire fut diffusé au Rize le 16 novembre 2013 à Villeurbanne à 15 heures puis circula dans les écoles et établissements secondaires villeurbannais.

Il sera enfin diffusé à la télévision presque 3 ans après sa sortie, ce lundi 23 mai 2016 sur France 3.

A noter que Wahid Chaïb et Laurent Benitah de Zen Zila qui en plus de signer la réalisation, signent également la bande-son de ce documentaire de 40 minutes.

Leur dernier album intitulé « Welcome Marhaba » est sorti en 2014, voici un extrait.

En bonus, « Tata Aïcha » version 2013, qui est un peu le « Tonton du Bled » du 113 version lyonnaise 🙂

Si vous aimez le lyonnais Rachid Taha qui inspira (selon la légende) le « Rock the casbah » du Clash, vous aimerez Zen Zila 🙂