Printemps bio 2008

Infos from http://printempsbio.com

Du 1er au 15 juin 2008

« La 9e édition de Printemps BIO, campagne d’information à destination du grand public, se déroulera dans toute la France durant la première quinzaine de juin.
L’Agriculture BIO en campagne dans toute la France

Du 1er au 15 juin 2008 dans toute la France, l’ensemble des acteurs de l’agriculture biologique se mobilise pour la nouvelle édition de la quinzaine nationale d’information et de valorisation des produits issus de l’agriculture biologique.

Pendant 15 jours, les régions françaises vont vivre au rythme des actions menées par les acteurs de la bio pour faire connaître au plus grand nombre les techniques, les pratiques, les principes et les valeurs de ce mode de production respectueux de l’environnement.

Comme chaque année, agriculteurs, artisans, transformateurs et distributeurs iront à la rencontre du grand public, ouvriront leurs fermes, leurs entreprises… pour permettre aux Français de mieux connaître la filière biologique.
Les temps forts de Printemps BIO 2008

Une signature claire et simple: « Consommer Bio, c’est voir plus loin »

Cette signature positionne la consommation de produits bio comme une action réfléchie, ayant une incidence sur les générations futures. Elle fait référence à une consommation responsable, donnant du sens à la consommation de produits bio.

Un événement de lancement de Printemps BIO dans la région des Pays de la Loire

Cet événément sera organisé en coopération avec l’Interprofession bio régionale.

Au programme, vendredi 30 mai: une conférence de presse suivie, l’après-midi, d’un événement grand public au coeur de la Ville de Nantes, place du Commerce. De nombreuses activités sont prévues: ateliers de dégustations de produits régionaux, jeux de découvertes pour les enfants, expositions, animations festives…

Une année marquée par les interventions spécifiques des Interprofessions partenaires

A partir de 2008, les Interprofessions partenaires du programme d’information ( CNIEL, INTERBEV, INTERFEL, INTERCEREALES et ONIDOL ) mettront en oeuvre des actions spécifiques au moment de Printemps BIO, en particulier des animations en GMS et en magasins spécialisés, totalement coordonnées et structurées en tenant compte des spécificités des produits.
et bien sûr, des centaines d’actions dans toute la France!

Portes ouvertes, repas bio en restauration collective et commerciale, conférences et expositions, marchés, salons, animations dans les classes et sur les points de vente… »

Edit : et tu crois vraiment Littlecelt qu’avec des copier-coller de ce genre, tu vas rameuter du monde sur littlecelt.net? Bah non!

Cependant la campagne du printemps bio 2008 rentre dans mon créneau c’est à dire que là je fais passer le message et que personne (enfin ceux qui me lisent) ne pourra dire que le bio ne fait pas sa pub.

Pour revenir à la pub sur le bio, les Gms font en ce moment de la pub sur leurs mdd bios (carrefour, casino ou Intermarché par exemple).Il serait vraiment temps de voir la vérité en face.

Quand je visite un rayon bio/diététique (cherchez l’erreur) dans une grande surface et que je vois que le rayon est à moitié vide (les produits ne sont pas moins chers qu’en magasins spécialisés bios) et qu’il est coincé entre la droguerie et les produits ménagers, je me pose des questions sur leur véritable volonté de vouloir vendre du bio. Je ne parle même pas de ceux qui s’occupent de ce rayon, ils mettent en rayon mais ne peuvent te renseigner correctement. Je ne dis pas par là qu’ils sont incapables mais à chacun son métier.

La vente de masse de produits conventionnels à la grande distri et la vente de détails de produits biologiques aux magasins bio.

Démocratisons le bio par le printemps bio et pourquoi les magasins bio type Biocoop, La vie Claire, Sato (off course), Naturalia et autres (et pourquoi pas Botanic, ils ont des sous eux-aussi) ne s’uniraient-ils pas pour faire passer (et surtout se la payer) de la pub à une heure de grande écoûte à la télé.

Pensez-y Messieurs de Synadis


Printemps bio 2008

Recommandé par des Influenceurs

1 Comment

  1. la véritable volonté de la Grande Distribution par rapport au bio est selon moi de brouiller le plus possible les pistes ( avec les mdd et des prix et des produits qu’on peut trouver maintenant à la fois en circuit spécialisé et en GD) et au final, TUER ce qui était à une époque la marque fondatrice du bio : la proximité, le respect du producteur, des petites structures etc.

    le problème est que comme tout les acteurs ou quasi de la filière sont plus ou moins en compromission – pardon en partenariat- avec la GD ( qui les leur fabrique leur mdd et qui leur fournit leurs fruits et légumes bio hein 😉 ), c’est que les cartes sont bel et bien brouillées et que tôt ou tard quasi tout le bio finira récupéré par la GD ( ou des grandes franchises bio sur le modèle GD qui auront les moyens de passer à la télé, encore faut-il qu’elles veuillent s’associer, mais bon c’est plutôt la politique de se tirer dans les pattes, se racheter etc qui prévaut non ;-)) ) bref, une certaine forme de bio du moins, le reste – les petits producteurs il faut espérer qu’il y en aura toujours !

    mais bon, c’est au final toujours au consommateur de faire son choix…

Laisse un petit commentaire