Le no Mini-Monsieur day ce sera le 24 mars 2010 ou le 7 mai 2012 ?

Deux logiques s’affrontent sur la webosphère politique ce week-end à propos d’une chose essentielle le fait de savoir quel jour se fera le no sarkozy day…

Un groupe de blogueurs et d’internautes a appelé de ses voeux afin que celui-ci se fasse le 24 mars prochain à la manière du no Berlusconi day qui s’était tenu le 5 décembre 2009 et qui a peut être influencé la manière dont le cavaliere a été agressé ce même mois de décembre.

Un autre collectif de blogueurs (dont notre adjoint Romain) croit lui que Mini-Monsieur ne doit pas avoir un jour de combat particulier contre lui mais que l’on doit le combattre dans les urnes dans deux ans. Enfin, ce groupe ne souhaite pas s’attaquer à la personne même qu’est Mini-Monsieur mais plutôt à sa politique qu’il mène depuis maintenant presque 3 ans. Et pour cela le combat des urnes est la voie priviligiée par ces blogueurs et il faudra attendre le 7 mai 2012.

Si je peux me permettre une reflexion à propos de ces démarches, certes Mini-Monsieur est une personne qui mérite le plus grand respect (lui respecte les gens) et il n’a pas à être ainsi vilipendé (ça sonne Villepin non ?) avec un no action day contre lui.

Cependant Mini-Monsieur a été élu par la voie démocratique pour 5 ans d’action en conneries politiques, sociales et économiques même s’il n’est pas notre porte-voix.

Si je comprends bien la position des uns et des autres et je l’approuve dans les deux cas (sale centriste va :P) personne ne veut plus de Mini-Monsieur en 2012 (j’ai bon là ?).

Et qu’il y ait un no Sarkozy day ou pas ne changera pas la politique que personnifie Mini-Monsieur quoiqu’il arrive. Et s’il nous faisait une petite dissolution le 27 mars 2010, ça mettrait pas d’accord tout le monde ? 😀

Mini-Monsieur par Horacio ^^

3 Comments

  1. le probléme c’est que c’est organisé sans construction sérieuse. Du coup si ça plante ça aura l’effet inverse. Et puis Sarko a été élu. Démocratiquement. Pays de m… (-;

  2. le pouvoir du peuple ou le peuple au pouvoir ? Le problème avec ce mec c’est que même s’il y a plus de trois millions de personnes (et statistiquement il doit y en avoir qui ont voté pour lui) cela n’infléchis pas sa politique destructrice… Le pouvoir de la rue (ou de la mobilisation sur internet de nos jours) n’a plus la force qu’il pouvait avoir il y a quelques décennies sur l’exécutif mais la faute à qui ? Aux partis, syndicats ou au manque d’engagement des français dans ces structures là ?

  3. en l’espéce manifester pour infléchir une politique ok.Ca m’arrive souvent.Mais là c’est pour demander une démission juste parce que des mecs en italie l’ont fait pour leur mini-monsieur local.