Le bon plan du dimanche : Le canal de Savières à Chanaz

Il y a quelques temps, je me suis rendu lors d’une balade familiale en Savoie et plus particulièrement à Chanaz. Cette toute petite ville que l’on surnomme la petite venise savoyarde et qui se trouve à 112 km de Lyon est bordée par le canal de Savières (autrefois rivière) et relie le long de ces 4,7 kms le lac du Bourget au Rhône.

Le long de la route qui mène à cette gentille bourgade, on ne s’attends pas à trouver cela :
Savoie.

Alors que faire à Chanaz ? Comme tout village touristique regorge de petites boutiques. Il y a un moulin à eau encore en fonctionnement (ils étaient au nombre de 3 jadis) où le combo meunier/huilier : le moulinier fabrique de l’huile de noisettes et de noix et tous autres produits dérivés de ces fruits secs.

On rentre directement dans le moulin où une odeur vous happe et on se rend voir le moulinier qui vous expliquera le fonctionnement du moulin, de son travail et vous fera même déguster. On regrettera tout de même que les noisettes ne soient pas du cru mais l’explication est simple, la Savoie n’étant pas un pays à noisettes.

image issue du site du Moulin de Chanaz.

Bonn en sortant on flânera aux dédales des petites ruelles du faubourg et on tombera sur la Brûlerie de Chanaz. J’aurais presque dû ajouter hélas car ci la torréfaction est faite sur place avec des ingrédients dont je ne doute pas de la qualité. Cependant, j’ai été déçu parle prix des cafés qu’ils soient bio ou pas, étant un peu dans la partie, je sais combien coûte à l’achat un kg de café de qualité et je trouve ça trop cher. Déçu aussi par la réponse à cette question « De quelle famille botanique fait partie le caféier ?« ; réponse du torréfacteur lui-même « de la famille des céréales« , une recherche sur wikipedia instantannée me permit de confirmer ce que je pensais sachant que les grains de café sont issues d’une sorte de petite cerise, Le caféier est un arbre (de la famille des rubiacées) et non une céréale. Alors ces deux facteurs me disent de vous déconseiller cet endroit, après le monsieur explique son travail c’est toujours intéréssant.

Quelques bars et quelques autres boutiques, vous embarquerez peut-être sur l’un des bateaux du canal pour le visiter, les tarifs par contre-là sont assez bons marchés de 7€ à 12€ pour une balade d’une heure trente. Vous pourrez aussi prendre le bateau à aube (vous savez comme sur le Mississippi) électrique pour le même tarif.


Alors pour se se rendre à Chanaz, on le peut par la route mais on le pourra aussi par la ViaRhôna, une voie verte aménagée le long du Rhône et non batie par un empereur mais la CNR notamment et dont on voit déjà une partie des esquisses (90 km déjà réalisés) le long du canal de Savières, de belles balades (plates) à l’horizon.

Un truc que je regrette en vous écrivant ce billet, ne pas avoir shooté quelques photos sur place 🙁

5 Comments

  1. J’ai passer un bon moment dans les petites ruelles de CHANAZ, moulin a huile , promenade en bateau et même dans la brûlerie ou le torréfacteur nous explique la passion de son métier,les dégustations sont gratuites et il ne nous trompe pas sur la qualités de ces produits.

    • Je ne dit pas qu’il trompe sur la qualité mais à mon goût le prix de son café éar rapport à d’autres torréfacteurs que je côtoie 😉

  2. Et si vous avez envi de passer 2 jours à Chanaz, venez dormir dans nos nouvelles chambres d’hôtes, situé en plein centre village, le long du canal