Ce sentiment de la page blanche, cette non-envie de bloguer et cette petite culpabilité dans mon cerveau « digitalien » que je ne donne pas assez aux quelques lecteurs que vous êtes, à passer par ici (et je vous en remercie).

Alors Tonton Littlecelt, que t’arrive-t-il me direz-vous ?

Oh pas grand chose si ce n’est quelques facteurs qui font que les billets en ce moment se font beaucoup plus espacés comme :

– un manque de temps personnel dû à pas mal de changements ces derniers temps
– un manque d’infos qui m’ont marqué ou d’infos transmises par CP intéréssantes à mon goût (au passage, merci aux organisateurs du Lyon Design Tour d’avoir pollués ma boite mail de communiqués chaque jour)
– l’EEE pc qui freeze (si si la petite bête sous jolicloud commence à prendre de l’âge)
– un fed-up général avec certaines attitudes web (même twitter m’a gavé)
– une flemmitude qui font qu’il est plus facile de se poser devant l’ancêtre d’Internet ou d’allumer la console
– et plus concrètement une vie professionnelle et perso qui prennent le pas en toute normalité sur mon hobby qu’est ce blog

Rien de grave, bien évidemment mais à travers ce billet, je voudrais louer tous les blogueurs qui mettent en ligne chaque jour des billets/articles qui nous font partager leurs découvertes, leurs humeurs et/ou leurs analyses sur tel ou tel sujet. Que le billet soit court ou long comme un article encyclopédique, que l’on soit d’accord ou pas, qu’il y ait des erreurs, des fautes d’orthographes, il y a presque toujours quelqu’un derrière qui s’est « déchiré« .

Une pensée pour certains grands blogueurs type Korben ou Eric qui se déchire donc pour nous proposer du contenu chaque jour et qui sont souvent attaqués par des trolls en tout genre sur les réseaux sociaux ou dans leurs commentaires.

Pour ma part, comme je l’avais défini dans un précédent billet, je n’ai pas vraiment de méthodes mais j’utilise encore parfois le papier pour mettre mes idées avant de les oublier. Voilà quelques pics 😉

Bon après ces quelques mots me revoilà presque motivé, on se retrouve bientôt 🙂

photo credit de la home: natalia love via photopin cc