Le Hacker est dans le langage familier et aux yeux du grand public, la mauvaise personne celui qui contourne un système (informatique ou pas) où le casse à son profit ou même pour une raison criminelle.

Cela est vrai dans certains cas mais pas tout le temps, loin s’en faut.

Rappelons-nous, du printemps arabe, où les infos sont sorties via les réseaux sociaux mais quand les communications dans le pays furent coupées par les autorités, des petits malins et bienfaiteurs numériques (aka Hackers) ont permis de créer des réseaux de secours pour que l’info circule et que ses révolutions vivent et vainquent (pas que grâce ça non plus).

Plus près de nous et plus modestement mais tout aussi chevalier blanc, des blogueurs comme Korben s’insurge de temps à autre (voire tout le temps) contre certaines obligations ou blocages de nos petits appareils et vous mettent un tuto en ligne pour contourner telle ou telle chose.


Video Figurine Jeu Korben Hacking Party par MyWittyGames

Enfin, en peu de mots, le Hacking existe depuis pas mal de temps et il a fait évoluer pas mal de choses. C’est ce que nous apprends le livre « HACKERS, BÂTISSEURS DEPUIS 1959 » de Sabrina Blanc et Ophelia Noor aux éditions Owni.

Hacker

105 pages en e-book pour tout savoir sur ces « Mac Gyver » de l’ombre mais qui se battent souvent pour nos libertés. 105 pages qui ont aussi le mérite d’être en français car tous les livres qui font références au Hacking sont souvent dans la langue de Shakespeare. Et tout ça au prix de 4€49 chez Amazon, Fnac ou chez Owni eux même, tout cela au format numérique correspondant à chaque plateforme.

En complément, j’avais lu y a un an dans Geeklemag, tout un dossier consacré aux Hackers. Si vous trouvez le moyen de vous le procurer, cela pourrait être un bon préambule à ce bouquin .

Je vais m’empresser d’aller le télécharger légalement chez Owni (en plus si vous avez un compte paypal, c’est un des moyens de paiement) 😉

photo credit de la home : Stian Eikeland via photopin cc