Lors de Nature Capitale,, la ville de Lyon distribuait un petit guide bilingue (d’où le titre de ce billet) dépliant avec carte pour situer les principaux espaces verts de notre bonne cité.

Bonne idée sur le papier me direz-vous ! Ce dépliant découle de la campagne « Vous êtes à Lyon » dont j’avais causé l’année dernière.

Juste quelques petits bémols NOT GREEN :

– il n’ait fait nulle part mention sur le dépliant que celui-ci est imprimé sur un papier recyclé avec des encres végétales avec label imprim’vert.

– Si vous vous rendez sur les sites internet communiqués sur le dépliant, vous n’avez aucune possibilité de trouver trace de ce dépliant en le recherchant et qui permettrait de le partager avec le plus grand nombre…

Pourquoi au lieu de tirer X exemplaires de ce dépliant, ne pas avoir créé une page web ou application toute simple dédiées avec 1

QR codflashable par les badauds de Nature Capitale ? Ce qui aurait pu limiter une distribution massive de paperasse.

– Si papier utilisé, alors, pourquoi ne pas avoir joué la synergie en incluant tous les espaces verts du Grand Lyon ?

 

– A quand une application mobile (android, iphone, whatever…) regroupant tous les services (dont les espaces verts) disponibles de la ville de Lyon

La ville a bien créé « MONLYON« , portails de services sur le web mais pas sur smartphone, ce qui éviterait un gaspillage papier pour pas mal de choses !

Et de manière plus générale, je trouve bien toute la communication institutionelle de la ville de Lyon, ça permet de tenir le lyonnais au courant de ce que la ville fait. Vu le nombre de panneaux publicitaires JC decaux (qui financent les vélo’v) où figurent les pubs de la ville de Lyon, je trouve dommageable (surtout pour moi) de ne pas toujours trouver l’info (ou sur le panneau avec encore un qr code) sur le net (visuels, communiqués de presse), ne serait-ce que pour l’évoquer sur ce blog.

Bon là, c’est une demande plus perso-bloguesque mais c’est bête, la ville de Lyon (et ça vaut pour le Grand Lyon, surtout quand on envoie des mails qui restent sans réponses au service comm) passe souvent à côté de relais (positifs et négatifs) sur les médias qu’ils soient blogs ou sociaux. Tant pis pour eux 😀