behind
2017… le temps file et me voilà entré dans ma douzième année de blogging.
Douze années de blogging, c’est long…

giphy
Le temps passe et l’émerveillement des débuts du 2.0, du blogging et des réseaux sociaux est passé également. Fini le temps, où je devais tweeter, bloguer et laisser des avis et commentaires un peu de partout sur la toile. Avoir un avis sur tout, c’est bien, encore faut-il qu’il soit pertinent… Et je ne pense pas être pertinent souvent.

Résultat, l’année 2016 a été marquée par un slowblogging (15 billets) pas forcément assumé mais qui décrit bien ma situation vis à vis de ce blog, je n’ai plus trop le courage, l’inspiration ni le temps d’écrire dessus.
Pour autant je n’ai pas forcément été si absent du reste de la toile puisque je suis rédacteur chez FamilyCrunch où j’ai dû pour l’année 2016 (je n’ai pas fait le compte) écrire une bonne cinquantaine de billets (bon avec les bons plans du week-end, ce nombre monte assez vite). C’est chouette de participer à une aventure collective où vous n’êtes pas seul sur le navire et où vous pouvez trouver du soutien dans la rédaction de billets, cependant c’est aussi très chronophage !

giphy-6

2016, cela a été aussi l’année de “l’arrêt” de Yelp Lyon, la maison-mère américaine ayant décidé stopper toutes ses activités communautaires avec des personnes chargées d’animer chaque communauté locale (souvenez-vous), j’attachais une part de mon engagement dans ce site (en publiant des avis et en participant au tchat et parfois à des événements IRL) au fait qu’une personne physique aka Camdess était le liant de toute une communauté. Sans cet aspect humain, Yelp, a perdu beaucoup de son intérêt à mes yeux.
Peut-être retrouverai-je ce liant sur ce nouveau forum lyonnais ?

giphy-2

L’humain et les rencontres qui en découlent, c’est un aspect du web qui se perd, le blogging personnel est devenu très égocentré, les premier arrivés dans la blogosphère sont les seuls qui trouvent encore du crédit dans mes lectures quotidiennes (certainement par manque de curiosité personnelle de ma part et de temps pour en découvrir, si vous avez des bonnes URLs, je suis preneur), bon je vais encore citer les mêmes mais ils doivent se compter sur une seule de mes petites mains : Lyon CityCrunch, Presse-Citron, Tuxboard…

giphy-3

Il y a peut-être aussi une explication à cela, ma fenêtre d’entrée sur le web passe trop souvent par l’agrégateur filtrant qu’est devenu FB, c’est facile comme d’appuyer sur la télécommande de la télé, je scrolle sur Facebook et en fonction des pages que j’ai aimées, je ne vois qu’une partie infime de ce qu’il existe sur le web…Après  on ne peut pas être omniscient et tout voir mais je regrette le temps où je prenais le temps d’agréer par moi même (notamment sur Netvibes) et où les lectures étaient plus riches. La faute n’en revient qu’à moi mais je n’ai pas trouvé (cherché) d’applis/sites qui pourraient me donner mon shoot quotidien de lectures.
Je suis passé du stade d’aller chercher moi-même l’info à la facilité/passivité devant l’écran en cliquant sur les liens (Facebook notamment) qu’on m’amène.

giphy-4

Cet égarement quotidien devant mes écrans voire cette feignantise me font cliquer et me perdre dans les méandres du web… Petit exemple : pour l’actualité, en ce moment, c’est Google Actualités et je pense que lire les résumés n’est pas s’informer, à la rigueur être au courant…

Au final, toutes ces mauvaises habitudes citées ci-dessus ne me forcent pas à la découverte et à l’envie de partager (notamment via des billets sur ce blog) d’où un mutisme web certain.

Alors on change tout en 2017 ?
L’époque est aux résolutions que je ne tiendrais pas, je n’en prendrais donc pas mais un peu moins de web avec plus de lectures (faut que je lise de nouveau la presse papier quotidiennement), de radio et de sorties cools pourraient m’être bénéfique…

giphy-5

Enfin je pense 😀

 

Qu’en pensez-vous ?