logo

Le jardin de la visitation est un espace vert lyonnais promis en partie (des batiments jouxtant le jardin) à un promoteur: la Sogimm pour un hôtel de luxe.

Laissez-moi vous cité l’avis d’une habituée des lieux trouvé sur le site communautaire des bons plans Yelp :
« Nous sommes dimanche, il fait beau, on pourrait presque faire un petit picnic dehors, alors laissez moi vous parler d’un de mes jardins préférés de Lyon : le jardin de la Visitation, dans le 5ème.

Assez méconnu, et d’ailleurs menacé par un projet immobilier, a priori, le Jardin de la Visitation est un grand parc calme perché sur la colline de Fourvière, au-dessus de Saint-Just et derrière l’Amphithéâtre de Fourvière (oui, oui, je sais, je suis très bonne pour donner des indications, vous n’aurez qu’à regarder sur une carte !)

Cet endroit a accueilli de nombreux picnics de la team Lyon69 (yeah!) et a le mérite :

1- De rester ouvert très tard le soir (voire de ne pas fermer du tout ?!)
2- D’être relativement bien fréquenté : un bon équilibre entre familial et pas trop rempli d’enfants qui hurlent et calme et éloigné de l’agitation de la ville mais pas glauque non plus
3- D’avoir des toilettes publiques (pas très propres, certes, mais si vous faites un picnic, c’est pratique)
4- D’être équipé de trampolines sur lesquels des adultes même d’une bonne corpulence (hmm… suivez mon regard) peuvent sauter (de manière tout à fait calme et responsable, bien sûr)
5- D’avoir de grandes étendues d’herbes, un nombre de moustiques et de guêpes à peu près dans la moyenne et de parfaitement accueillir de grands picnics, donc !

Voilà, on s’y retrouve quand, les copains ?! ».

 

Cela vous donne pas envie ?

Selon l’association :

Pourtant au 13 janvier si l’association ADSPF ne réunit pas 500€ pour son recours auprès du TGI, le projet d’hotel de luxe de la SOGIMM prendra encore plus forme et si le parc n’est pas directement menacé, un tel projet aura certainement des conséquences sur la fréquentation de ce lieu populaire.

Une société qui a intimidé l’association de défense du jardin de la visitation par huissier pour « recours fantaisiste » contre leur projet par assigation. Cependant, le TGI a affirmé à l’association téléphoniquement qu’il n’a pas trace de cette assignation : il pourrait par conséquent s’agir d’une TENTATIVE D’INTIMIDATION.

Leur recours est un droit et il ne peut être qualifié de « fantaisiste », ni justifier une assignation au TGI selon l’association.

De plus, le permis de construire du projet de l’hôtel de luxe de la SOGIMM est légitiment attaquable avec notamment plusieurs non-conformités relevées relatives au plan local d’urbanisme.

Alors ils ont besoin de réunir 500€ pour continuer leur action. Ce qui pourrait se réunir très vite si vous relayez vous aussi l’info.

Vous pouvez envoyer votre don (quelque soit le montant) à l’adresse de l’association ADSPF :
34, rue Roger Radisson — 69005 LYON.

Avant le 13 janvier.

Credits pour la photo d’illustration

Laisse un petit commentaire