Skip to content

Se sucrer et se saler le bec!

En ce dimanche ensoleillé et estival, j’avais envie de vous parler un peu de mes deux pêchés mignons, mes gourmandises préférées.

On va commencer par le sirop d’érable qui lors de mes partis-crêpes est toujours en bonne place sur la table. Mais le sirop d’érable peut aussi être utilisé autrement dans des préparations  salées ou sucrées, remplacer le sucre de votre café par une cuillère à café de sirop d’érable ou dans votre lait (végétal ou animal) voire avec des blancs de poulet à la poêle. Mais le sirop d’érable se décline aussi sous forme de beurre (divin, on finit rapidement le pot) que l’on nomme fondant d’érable en France (et oui le beurre en France, c’est à base de lait !), il y a aussi du sucre d’érable et des pépites. Juste, un petit conseil dans le choix dans votre sirop d’érable, la couleur ne définit en rien sa qualité et je vous conseille vivement un sirop d’érable bio (cf. les exigences du bio pour le sirop d’érable). J’ai fait l’amer expérience (au sens propre et figuré) d’un sirop d’érable de grande surface insipide, payé aux alentours des 5 euros…

Allez pour vous mettre l’eau à la bouche, voici quelques petites recettes à base de sirop d’érable issues du Sat’info n°87 :

Tarte au sirop d’érable appelée « tarte au sucre » au Québec

La pâte : 300 gr de farine T80 – 100 gr de beurre – une pincée de sel – un verre d’eau. La garniture : 350 ml de sirop d’érable – 90 gr de beurre – 150 gr de farine T.65 – 125 ml de crème fraîche – 50 gr d’amandes effilées pour la décoration.

Préparer la pâte à tarte et la réserver au frais. Sur feu doux, faire fondre le beurre et incorporer la farine sans laisser brunir. Ajouter le sirop d’érable, puis la crème petit à petit en brassant jusqu’à épaississement. Étaler la pâte dans un moule de 30 cm de diamètre. Verser la garniture. Disposer les amandes sur le dessus. Faire cuire au four à 180 °C environ 30
minutes.


Poulet mariné au curry et au sirop d’érable

Pour 4 personnes : 600 gr de poulet désossé, coupé en morceaux de 3 cm – 3 oignons doux – 2 gousses d’ail – un morceau de gingembre frais de 3 cm – une boîte de lait de coco – 10 cl de sirop d’érable – 15 cl de vin blanc sec – 2 c. à s. de shoyu – 3 c. à s. de curry en poudre – une pointe de sauce chili – une pincée de sel.

Émincer les oignons, l’ail et le gingembre. Dans un plat allant au four, mélanger tous les ingrédients et laisser mariner pendant une heure en mélangeant deux ou trois fois. Cuire à four chaud pendant 30 minutes. Cuire un riz 1/2 complet thaïlandais. Corriger l’assaisonnement au moment de servir avec un peu de poivre de Sichuan ou à défaut du moulin. Un simple Guewurztraminer s’associe bien avec ce plat thaï : à découvrir.

Pommes fourrées à l’érable

Prendre une belle pomme Boskoop ou Canada par personne et l’évider avec un couteau. La poser dans un plat allant au four. Remplir la moitié de la cavité avec de la purée d’amande blanche, une pincée de cannelle en poudre et combler avec du sirop d’érable. Cuire à four chaud pendant 15 à 20 minutes suivant la taille de la pomme.
L’autre gourmandise que j’affectionne, c’est le Gomasio. Ce mélange de 95% de sésame grillé et des autres pourcentages restant de sel, est un délice. Je le conseille pour agrémenter un petit plat de pâtes fades voire dans des salades ou même sur des grillades. Ne chauffer jamais le Gomasio. Je l’utilise maintenant vraimen0t de partout dans les purées, sur des frites (c’est pas très diététique tout cela…). Ce petit côté croquant fait le plaisir de mes papilles. L’un des fabricants de ce produit préconise seulement de ne pas utiliser plus d’une cuillère à soupe par jour mais avec cela, vous avez largement de quoi assaisonner tout en repas sans vous boucher les artères avec du sel… Pour trouver du Gomasio bio, bah c’est simple il faut aller tout comme le sirop d’érable en magasin bio.
Une petite recette ?

Comment faire son Gomasio soit même !

Préparation : 10 mn
Cuisson : 5 mn

Ingrédients

– 90 g de graines de sésame (bio si possible)
– 10 g de gros sel de Guérande (pas de la baleine donc !)
– 1 petit mixer ou un moulin à café

Préparation :

Faire chauffer une poêle et y faire griller à sec les graines et le sel quelques minutes.
Vous savez qu’il est temps d’arrêter quand les graines se mettent à frétiller et sauter dans la poêle et que votre cuisine sent délicieusement bon.
Mixer le tout par quelques impulsions. Suffisamment pour que ce soit moulu grossièrement mais pas trop pour ne pas faire une pâte.
Se conserve dans un pot de verre ou de terre et se met sur la table pendant les repas.

Recette issue du site http://www.marmiton.org.

Bon pour faire de la vraie bonne  cuisine, je vous renvoie chez Cléa ou chez Mercotte !!!!

Qui veut me l'acheter pour moi!

Image issue d‘ici

Published inCoup de coeurGreenHumeur

Be First to Comment

Laisse un petit commentaire

%d bloggers like this: