Retour sur la fête des lumières, merci à la blogosphère lyonnaise !

L‘événement est maintenant digéré dans les médias, dans la blogosphere, et sur les médias sociaux et on attend la prochain édition l’année prochaine…

Et c’est là que je vais faire mon oiseau de mauvaise augure, ce qui à la base était une fête religieuse “lyonno-lyonnaise” est devenu un véritable festival de sons et de lumières sur 4 jours au succès populaire qui ne se dément pas d’années en années.

Mais là où le bas blesse dans cette offrande lumineuse faite à la population de Lyon, de Navarre et d'”everywhere”, c’est la place qui est faite aux lyonnais dans cet événement. Je m’explique certes, il y a des animations faites pour les habitants de chaque quartier comme de par chez moi l’illumination de la passerelle Mazaryk ou sur le plateau de la X-Rousse le village de Noël (avec veaux, vaches et cochons) et le Montreur (les gamins étaient enchantés).

Cependant pour l’accès à ce qui fait dorénavant cette fête des lumières c’est à dire les installations sur la place des Terreaux et en presqu’ile si tu es en famille avec femme et enfants en bas âge, là tu n’es plus à ta place (de Lyonnais) !

Loin de moi, l’idée de faire le “rabourgeois” mais tu ne peux pas accéder à la place des Terreaux (et à d’autres) dans cette configuration familiale (type ?), je veux bien que nous soyons beaucoup dans notre bonne agglomération lyonnaise mais quand on sait que la fête attire 3 à 4 millions de personnes sur 4 jours, le risque d’embouteillage sur les trottoirs est grand trop grand (comme pour le stade). Je suis fier que notre ville attire et qu’elle soit à la pointe mais j’aurais aimé y participer pleinement avec mes gosses (100% lyonnais :P).

Alors pour l’année prochaine, je propose en totale mauvaise foi qu’en amont de Lyon (vers Valence et vers Auxerre du nord au sud), les plaques d’immatriculation soient filtrées, que les animations soient réservée de telle heure à telle heure aux Lyonnais et grand Lyonnais (Taxe d’habitation exigée!). Je propose également aux chauffeurs TCL de faire grève le 1er Mai à la place. Enfin pour les installations, je propose aussi qu’elle ne fonctionne encore plus écologiquement et obliger les spectateurs à pédaler pour vois les illuminations (ça fera moins de monde comme ça !), ils font bien ça à Copenhague pour illuminer leur sapin de Noël 😀 et on baissera la note d’électricité (3500€ en 2008).

Enfin merci à ceux qui m’ont permis finalement de voir la fête via le web en photos et en vidéos, c’est à dire les bloggeurs lyonnais (pros et pas pros mais que c’est beau !):
Silphi, Brob, la Team de Lyon69.net, Mrnico et à David (superbe vidéo).

Et celle là, elle est de moi et j’ai croisé des gars bizarres dans ma fête des lumières made in X- Rousse 😀

PC060182

1 commentaire

  1. C’est vrai que la place des Terreaux était galère, mais les lundi et mardi, ce n’était pas praticable?????

Trackbacks et pingbacks

  1. Fête des lumières 2013 - [...] et riverains des installations. Alors j’ai déjà donné mon avis des années en arrière ici, là et de façon [...]

Laisse un petit commentaire