Qui l’eut Cru ?

C’est marrant dans ce billet, on va parler nutrition et alimentation mais sans cuisson, désolé les Estelle 😉

Depuis des années, nous voyons déferler des modes (au sens propre et figuré) d’alimentation/nutrition alternatifs comme le sans-gluten, Dukan, par groupe sanguin, paléolithique etc…

Et là tiens je viens vous parler de « Raw Food« …

Derrière cet anglicismetendance ,se cache une alimentation essentiellement végétale crue ou preque (pas de cuisson au dessus de 40°) même si la viande n’est pas proscrite.

Manger froid, me direz-vous ?

Je ne sais pas je ne suis pas (encore) adepte. Quand on parle de nourriture crue, je pense tout de suite aux crudités tout simplement : salade etc…

C’est pourtant plus complexe 🙂

De ma petite expérience pro quand on parle de cru, ça m’évoque aussi le pain Essène (pain non cuit aux graines germées).

Toujours niveau graines germées, le fait de les faire germer démultiplie leur valeur nutritionnelle. On utilisera un germoir et c’est bon à savoir : on peut faire germer tout type de légumineuses même le riz !
On peut associer ces graines dans une entrée ou pourquoi pas dans une salade de fruits.

On pourra toujours adjoindre à ce « régime » alimentaire-là des super-nutriments comme la spiruline et autres vedettes super-nutritives pour leur apport en vitamines, minéraux, fer et protéines…

Sans oublier les fruits secs !

Le salon Biofach qui vient de se terminer a révélé que cette tendance culinaire et de consommation s’affirmait mais sans vraiment de produits clés en main, c’est toujours du DIY.

L’explosion de couleurs et de goûts dans votre assiette semble garantie (une graine de poireau germée devient presque violette par exemple).

La Bible sur le sujet

grand_Couvcruweb

Un livre sur la cuisine crue est sur le point de sortir (le 7 mai 2014 ) aux Editions la Plage « Le Grand Livre de La cuisine Crue » de Kristof Berg auquel j’ai posé ces quelques questions.

Pourquoi avoir opté pour une alimentation sans cuisson ?

Depuis que j’ai une alimentation végétale (10 ans), j’ai toujours eu une curiosité pour la cuisine crue.

J’ai découvert la cuisine végétale lors d’un séjour en Asie du Sud-Est, il y a une dizaine d’années. J’ai adopté cette alimentation du jour au lendemain. J’avais une curiosité dévorante pour la cuisine végétale ! J’ai expérimenté, recherché et goûté… Dès le départ, je me suis intéressé à concilier mon alimentation végétale et la pratique sportive (en particulier pour les sports d’endurance).

Cela m’a amené à partager mes recettes, idées et inspirations via internet puis via les livres de cuisine et des ateliers.

Il y a deux ans, j’ai décidé de me spécialiser en cuisine crue. J’ai tenu un atelier de cuisine à Haarlem (Pays-Bas) puis je suis allé 6 mois en Californie pour suivre une formation (3 mois) et travailler dans un restaurant raw gourmet.

Mon alimentation est à 100% végétale. Je privilégie le terroir, la saisonnalité et le bio. Je n’aime rien de plus que les ingrédients bruts, de caractère, non transformés et non pasteurisés.

Pour le frais, je me laisse inspirer par mes visites chez le maraîcher, au marché ou les fruits d’une cueillette au potager ou au verger.

Tous les repas de la journée sont-ils adaptés pour une alimentation essentiellement crue ?

Pour débuter : le petit déjeuner, la pause repas et les grignotages sont de bonnes occasions pour intégrer plus de fruits et légumes frais dans son alimentation : smoothies, desserts, salades, soupes, en-cas et grignotages de qualité raw.

Peut-on aussi s’estimer crudivore sans être à 100% végétarien (en mangeant de la viande froide non cuite par ex.) ?

J’avoue associer implicitement cuisine crue avec 100% végétale & sans gluten.

Crudivore un jour et Omnivore l’autre jour est-ce compatible ? C’est à dire peut-on opter pour une « cure » de Raw-Food saisonnière de manière ponctuelle à la façon d’un complément alimentaire ?

Je pense qu’il est bénéfique de cuisiner à partir d’ingrédients bruts, de consommer plus de fruits & légumes frais et de se faire plaisir avec de beaux produits.

Vous n’avez pas besoin d’être japonais pour apprécier aller diner dans un restaurant japonais de temps à autres. Bonne nouvelle, il en est de même pour la cuisine crue.

Pour aller plus loin :

La cuisine Lyonnaise du restaurant bio Toutes les Couleurs (surtout leurs entrées).

Et les nombreux blogs qui parsèment la toile à ce sujet comme http://www.crudivorisme.com/ (merci @nana_cuisine).

photo credit: Raoul Pop via photopin cc

10 Comments

  1. RT @Littlecelt: [BLOG] On parle #rawfood notamment avec l’auteur et sportif culinaire @kristofberg en itw (merci encore à lui)…. http://t…

  2. RT @Littlecelt: [BLOG] On parle #rawfood notamment avec l’auteur et sportif culinaire @kristofberg en itw (merci encore à lui)…. http://t…

  3. RT @Littlecelt: [BLOG] On parle #rawfood notamment avec l’auteur et sportif culinaire @kristofberg en itw (merci encore à lui)…. http://t…

Laisse un petit commentaire