Une lutte des classes est-elle en marche sur Internet ?

Je ne pense pas forcément à ses révolutions du printemps qui ont germé sur Internet avant de se répandre dans les pays des oliviers mais plutôt chose plus terre à terre et au comment moins risqué (moins noble) que les rapports entre internautes sur Internet et sur ce fameux web 2.0 et tout ce qui en a découlé : blogs et réseaux sociaux.

Aujourd’hui après avoir parlé de blogueur influent, de rank wikio, de PR, on se la mesure à coup de Klout !

Enfin pas tout le monde s’il est toujours appréciable d’avoir le ROI sur son « investissement » sur la toile de manière narcissique ou plus modestement si on est écouté, lu;  en gros l’influence que l’on peut avoir.

Pour ma part si cela flatte aussi mon égo de regarder de temps en temps mon rank, mon nombres de RT, de mentions ou de likes, j’en fais pas un monde, je continue (à l’image de ce billet) mon petit bonhomme de chemin personnel sur les différents supports « internétiques » que j’utilise. Soyons franc, cela fait « zizir » (mode Kikoolol on) quand j’ai un RT de la part d’un gros (Eric si tu passes par là ^^) mais ce que je vois, manque de visibilité peut-être, c’est que les discussions se font par ceux qui sont « en bas de l’échelle » et qu’elles sont beaucoup plus enrichissantes à mon goût.

Même si Twitter car c’est bien là où tout se passe (pour ma part) en terme d’internet nous montre en homepage les « leaders », ce n’est pas pour ça que l’on doit « mass-follower ». Twitter outre le fait d’être le happening mondial est aussi un IRC géant où se retrouve des gens qui ont en commun de vouloir partager, débattre et pas forcément en étant des spécialistes (tant mieux s’ils le sont). Cela vaut aussi pour les internautes qui passent le cap d’avoir un carnet, un blog sur la toile et qui font l’effort de mettre à disposition leurs pensées, leurs humeurs ou tous ceux qui agissent (sévissent) sur les forums, dans les commentaires.

J’en fais partie.

Comme dirait un grand philosophe rasta grenoblois « sur le mérite, la médiatisation prévaut ! », ces anonymes de l’internet font le web et j’avais envie de leur rendre hommage par un billet sans forcément de fondement « Kloutesque » ni d’infographie de leur profil.

Juste une chose je vous aime et ne changez pas !

Enfin ne laissez pas une oligarchie  nous dire ce que l’on doit utiliser, dire sur Internet.

Be Yourself !

Au passage deux petites lectures en bonus dont un qui m’a aussi un peu inspiré ce billet inttulé « Ces petits comptes qui font twitter » et comme l’actu rattrape ce billet, une interview de Pierre Chappaz (l’un de ces gros entrepreneurs historiques du web) qui nous explique pourquoi il mets à mort Wikio (par contre la date ?) avec l’arrivée de Panda, le nouvel algorithme de Google qui n’aime pas beaucoup les « ducplicate contents » que sont les agrégateurs tel Wikio (si j’ai bien compris ?!).
.

Image d’illustration issue du site http://www.forumdesforums.com/modules/news/article.php?storyid=48571