Voilà un sujet qui est d’actualités, il m »arrive parfois de donner des offrandes à un autre temple que le mien et il paraît que je suis un rédacteur invité.

Cette notion de rédacteur invité peut aussi se résumer (dans ma propre définition) à une tribune comme on peut le voir dans certains journaux. Elle permet aussi d’élargir le champ des sujets abordés sur un blog.

Prenons l’exemple de Lyon69.net, la thématique principale de ce « blogzine » (écrit à 12 mains) lyonnais est le bon plan à Lyon. Moi, j’y suis intervenu en donnant des bons plans (ou des cadeaux ^^) sur 2 thématiques principales qui me sont chers Daddy et tout ce qui tourne autour du green ^^

Si on prend l’exemple de ce temple où vous lisez ces merveilleux vers, il ny a eu que deux intervenants extérieurs le père Qyrool et Steph. Mais là porte est ouverte aux autres. Qu’y gagnerai-je ?

– Une plus grande diversité de thèmes abordés (on est patchwork ou pas!)
– Un plus-value en ayant des rédacteurs de renom.
– une motivation à écrire un peu plus.
– une régularité de publication.
– un peu plus de visiteurs.
– une confrontation d’idées.

Pour tout savoir sur ce guest-blogging (en anglais dans le texte) vous pouvez consulter les différents articles de Presse-Citron à ce sujet :
Le point qu’il faisait après l’ouverture de son blog à des tiers.
Les avantages pour un contributeur invité.
Les risques pour le blog qui invite.

Tiens on parlait de Steph tout à l’heure lui aussi avait fait un billet dessus.

Et vous, vous en pensez quoi du guest-blogging ?