Ginger Power !

Aujourd’hui à la lecture de cet article intitulé « Rouquinitude » sur le blog lyonnais (merci BlogOlyon !) Hauts les mains, Peau de Lapin, je me devais aussi de réagir en tant que rouquin depuis 28 ans mais en donnant une vision de male rouquin.

Oui moi le vilain (qui a dit ça rime avec roucain), je n’ai jamais été le cerf de ma condition de poil de carotte même si cela est vrai c’est plus facile en étant un peu plus grand.

Ce qui est passionnant avec le gène celtique (c’est pas moi qui le dit), c’est qu’il a toujours suscité le rejet enfin surtout la peur, mes semblables au moyen-âge selon légende étaient brulés tels des hérétiques.

En gros, il y a toujours eu, un ostracisme (Périclès était peut-être roux ^^) anti-roux et ça se poursuit dans le web 2.0 avec ces ignobles groupes face de bouc qui nous sont odieusement consacrés 😛

En fait si le second degré l’emporte avec les années avec toutes les blagues qui court sur les roux, le plus dur c’est quand même quand tu es un gone.

Que n’aie je pas entendu pendant mon enfance entre les poils de carotte et consors, fallait vraiment être de marbre pour ne pas marronner mes camarades (la lacheté aussi mais ce n’est pas une attitude propre aux roux :P).

Pourtant, moi je pouvais m’identifier à un héros en 2D accompagné d’un petit chien mais il avait le malheur d’être belge, et vlan belge et roux, 2 tares qui ne l’ont pas empêchés de faire le tour du monde ^^.

Dans la bd moderne chez Titeuf, deux des héros sont roux mais pas sans tares en plus; Vomito dégobille pour un rien et Hugo est comment dire un tout petit rondouillet ^^

Mais si il y a bien un rouquin (non non pas le frérot, oui on est deux dans la famille à avoir le gène) que j’aurais bien mis sur le bûcher c’est, lui, oui le Rouicain, Tom Sawyer, grâce à lui j’ai su depuis ma tendre enfance que je serai un antiaméricain primaire, ce rémi sans famille, cet oliver twist en version orangée m’a valu les pires moments devant la télévision.

Tu vas me dire celle-ci aussi :

Je l’aurais bien mis sur le bûcher mais j’aurais blasphémé du coup parce qu’on aurait pas eu le droit à son dieu lui a donné la foi…

En fait le rouquin le plus cool (après moi c’est bien lui).

(en plus il s’habille aussi bien que moi, hein Camille ? :P)

3 Comments

  1. Ah oui, au moins aussi bien habillé ! Sinon c’est une campagne sponsorisée pour les roux, en ce moment, ou quoi ?! Mouahahah !

  2. Ca manque de rouquines dans cet article !

  3. A part quelques « poil de carotte » ou « fifi brindacier », je n’ai pas trop souffert étant petite. Un gamin m’appelait « Larousse junior » au collège… Mais c’était presque mignon, non ?
    Bref, comme tu le dis, ginger power !!!

Répondre à nico Annuler la réponse.