Donnez-moi un l, donnez-moi un i, donnez-moi 2 t, donnez-moi un l, donnez-moi un e, donnez-moi un c, donnez-moi un e, donnez-moi un l, donnez-moi un t

Je relève l’amical défi de Qyrool en donnant ma véritable identité à travers mon pseudo ridicule (c’est lui qui le disait).

L comme le lyonnais que je suis depuis toujours, deux ans d’exil à Bourgoin Joyeux m’ont vacciné contre tout nouveau départ.

I comme itinérant et oui, 5 apparts en 7 ans, c’est pas mal non!

T comme Tête d’Or, le seul endroit de Lyon où tous les lyonnais vont et que je n’affectionnne pas trop.

T comme Tommy, le chat en vogue.

L encore mais je suis lyonnais, je vous ai dit!

E as éducation, celle que j’ai envie de donner à mes enfants sera la mienne et j’éspère qu’is l’accepterons (un nouveau petit monstre est prévu pour fin janvier).

C bah off course, La Croix-Rousse qui gardera son âme malgré les squatteurs bobos!

E comme enfance, une enfance que j’ai passé aux Minguettes et que je ne regrette pas, elle m’a appris le partage entre les différentes cultures qui composaient ce quartier que je n’ai plus reconnu en 2005

L comme Love et  cela dure depuis 6 ans avec des hauts et des bas bien sûr!

T comme Tintin outre le fait qu’il était reporter, on a le même signe particulier.

1 Comment

  1. Bravo !! Je vois pas trop pour le point commun avec Tintin : le chien moche ?

Laisse un petit commentaire