France 5 a consacré cet après-midi un reportage à l’immigration et plus particulièrement aux enfants scolarisés dont les parents pouvaient être régularisés par la circulaire Sarkozy du 13 juin 2006 si les enfants étaient scolarisés depuis au moins septembre 2005, nés en France ou arrivés avant l’âge de 13 ans et dont la famille manifeste “une réelle volonté d’intégration“. On a pu voir tout au long de ce excellent reportage la détresse de familles enti-re se ruant vers les préfectures pour obtenir le sésame et la possibilité de rester faire sa vie en France. Cependant cette ruée était à double tranchant, elle signifiait également la sortie de la clandestinité et ce que cela peut avoir comme conséquence : l’expulsion si le dossier de régularisation n’était pas accepté. On peut voir autour de ces personnes des soutiens comme Réseaux Educations sans Frontières . Au final 6924 dossiers ont été acceptés par les différentes préfectures de France. Le reportage s’est également arrêté sur les expulsés de Cachan qui sont hébergés (pour une partie) dans un gymnase depuis leur expulsion…
La question est maintenant de savoir si :
– Doit-on régulariser tous les sans-papiers ?
Cette solution ne créérait-elle pas un appel d’air et si l’on fait cela la France pourra-t-elle assumer financièrement, socialement, économiquement… L’extrême-gauche est pour, elle est aussi pour une dictature… Jack Lang également (euh lui c’est plus contrasté pour la dictature…). Ce serait du pain béni pour l’extrême-droite pour les éléctions de 2007
– La solution de l’immigration choisie est-elle bonne ?
La sélection des meilleurs étrangers admis à rentrer sur le territoire français videra à coup sûr, l’Afrique de ses meilleurs éléments ce qui ne l’aidera pas à se construire un avenir plus radieux… Ce braindrain n’est pas admissible, pourquoi choisir M. X parce qu’il a bac +5 et non M. Y parce qu’il est persécuté en raison de son ethnie ou de sa religion dans son pays d’origine… La France est une terre d’asile depuis toujours cependant elle ne peut acceuillir qu’en fonction de ses moyens. Elle ne doit pas faire de sélections en fonction des diplômes ou de la couleur de peau. Les clandestins ne doivent pas être traîtés de façon inhumaine comme le cas de ce couple d’ukrainiens (dans la même émission) arrêtés devant la préfecture alors qu’ils pensaient venir chercher des papiers en rêgles et placés en garde à vue avec leur enfant de trois ans… Il y a d’autres manières de procéder, encore faut-il les trouver. Les statistiques officielles évaluent entre 185 et 192 millions, le nombre de migrants, ce chiffre est en augmentation de 2 % chaque année.
L’immigration sera au centre des débats en 2007, pensez-y. C’est le fond de commerce des extrémistes, elle ne doit pas être laissée entre leurs mains… Ils manipulent tant de monde gâce à cela…