Oulà mais quel remue-ménage (méninge) en ce moment, les médias sont redevenus pro-atlantique avec l’investiture du 44e président des Etats-Unis d’Amérique, M. Barrack Obama.
Et Barack par si et ta barraque elle est par là (dites ça aux milliers d’américains sans toîts avec les subprimes)!

Certes, on ne peut que se réjouir de l’arrivée à la tête de l’empire romain d’Amérique de l’imperator Obama. Cet homme est porteur d’espoir pour toute l’amérique et pour le monde entier.
Même les armes se sont tues en palestine pour honorer la nouvelle pax americana de Sir Obama.

Cependant, quand je vois la tête du futur executif américain, bah on ne trouve qu’un seul jeunot, Obama lui-même, 48 ans, on ne peut pas dire qu’Obama a fait dans la constitution de son équipe de jeunisme. Cette équipe est cependant pluri-ethnique, pluri-confessionnelle et même pluri-politique (il reste même un bushiste…) ça c’est de l’avancée mais en France, pays où l’on fêtait la diversité hier, on a aussi cela avec Rachida, Rama, Fadela et avant Azouz.

J‘entends dire ici et là que notre pays doit s’inspirer de l’Amérique, cela est vrai dans un certain sens pour notre représentation nationale (combien de blacks ou de beurs au parlement ?) ou locale.
Toutefois, un black ou un beur à la tête de notre monarchie républicaine si c’est un mauvais politique (like Mini-Monsieur 1er), bah cela nous ne fera pas beaucoup avancer.

Oui à la diversité en politique mais avec des personnes qualifiées et compétentes !

Je dirais même plus, vive la politique avec des personnes qualifiées et compétentes.