Skip to content

Mois : mars 2008

On se souvient!

Un big hello à Romu. épisode 3 le meilleur sélectionné dans Cinéma et Courts métrages

Metal en ce Lundi Pascal

J‘espère que la crise de foie ne vous guette pas et pour faire passer cela j’inaugure avec vous mon compte Deezer. Avec the band « Metallica »…

Mini-Monsieur me surveille

La presse relaie le buzz autour de Nicolas Princen
Ecrit par blogonautes le 20/03/2008 – 10h38 – Catégorie : Revue de presse
Depuis trois jours, la presse évoque de plus en plus le buzz autour de Nicolas Princen, chargé par l’Elysée de faire de la veille sur Internet pour suivre ce qui s’y dit de Nicolas Sarkozy.

Mardi, le Figaro.fr titrait son article « Le «cyber espion» de l’Elysée déjà star du web ». « A peine nommé, il est déjà lui-même victime du «buzz» autour de son poste » écrivait Samuel Laurent, qui ajoutait : « Cette nomination passe mal auprès de nombre d’acteurs du web, échaudés par l’aspect «sherif» ou «œil de Moscou» de ce nouveau poste. »

« Les blogueurs justement accueillent son arrivée avec sourire et moquerie » écrivait mardi Libération, qui notait que si certains jouent l’ironie, « l’initiative élyséenne fait moins rire d’autres blogueurs ».

Le même jour, l’Express écrivait : « la nouvelle suscite une levée de boucliers parmi les internautes ».

Sur France Info, David Abiker disait que la nomination de Nicolas Princen « fait déjà beaucoup jaser les blogs » et terminait sa chronique en lui disant « Bienvenue quand même… »

Hier, Ouest France constatait que Nicolas Princen « fait lui-même l’objet d’un buzz particulièrement actif sur la toile depuis l’annonce de sa nomination, dimanche, dans les colonnes du Journal du dimanche ».

Mercredi également, La Dépêche du Midi écrivait qu’en marge du mini-remaniement du gouvernement, « une autre annonce, plus discrète, met internet en ébullition ». Et le quotidien du sud ajoutait : « Le premier buzz internet que Nicolas Princen aura à surveiller le concerne lui-même. A peine son nom connu, le jeune conseiller est devenu la tête de turc d’une partie de la blogosphère. »

Ce matin, La Tribune de Genève note que Nicoas Princen « s’est déjà fait une solide réputation sur le Web », et 20 minutes titre son article : « Bizutage sauvage d’un Sarkoboy dans la blogosphère ». « A peine nommé comme « veilleur » du Net auprès de l’Elysée, Nicolas Princen s’est fait bizuter. Création de groupes sur Facebook (« Surveille moi tout Nicolas !), posts appelant à un « dépucelage 2.0 » du jeune homme – inconnu du petit monde des activistes du Net » écrit Anne Kerloc’h dans le quotidien gratuit

Enfin, toujours ce jeudi matin, sur Rue89, Pierre Haski voit dans la création du poste de Nicolas Princen une reconnaissance du Net comme média. il écrit dans son édito : « Certains l’ont déjà baptisé « l’oeil de Sarkozy sur le Net » et lui donnent une connotation plus sinistre, qu’il appartiendra à l’intéressé de dissiper par sa pratique. »

Moi aussi je n’aime pas Olivier Martinez

Elle a eu raison Kylie de le larguer. « Tout le monde connaît Eric Dupin aka Presse-Citron. Eric est également webmaster de Fuzz.fr, un site de…

Perben VS Collomb round 3

« Mauvais perdant ? Le mandataire financier de Dominique Perben (UMP), candidat malheureux à l’élection municipale à Lyon, a déposé le 13 mars au tribunal administratif…

%d blogueurs aiment cette page :