10 bonnes raisons de lire et d’acheter Tribune de Lyon

La presse lyonnaise papier n’est pas encore morte et j’attends souvent chaque jeudi avec une certaine curiosité  : Tribune de Lyon.

Laissez-moi vous donner 10 bonnes raisons de faire de même.

1- C’est pas cher

Chaque jeudi, vous avez le choix avec de nombreux hebdomadaires d’informations et pourquoi ne pas faire le choix du local et cela ne vous coûtera pas un bras c’est 1€50  !

2- Les guides pratiques

En plus du magazine, vous aurez souvent la chance de trouver des hors-séries et autre guides comme Ouvert le dimanche, le guide juridique ou encore Bebezine.

3- Pour son ouverture sur l’avis des Lyonnais.

Chaque semaine un acteur de la vie socio-économico-politico-culturelle lyonnaise vient donner son point de vue dans la rubrique l’oeil de (dont les billets de M. L’adjoint)

4- Parce qu’il n’y a pas que Lyon dans la vie

Et que les rubriques de Temps Libre de Tribune de Lyon vous donnent des idées de sortie à proximité ou en dehors de notre bonne cité de Lugdunum.

5- Pour François Sapy

Le directeur de publication de Tribune de Lyon signe chaque semaine l’édito et même si on ne le lit pas forcément en premier, on peut dire que le bonhomme n’a pas la langue dans sa poche et que ce n’est pas de l’attaque gratuite ou populiste comme en signe nombres d’éditorialistes, c’est un parler vrai à ce que j’en ressens parfois à la lecture.

6- Pour le dossier de la semaine

Chaque semaine Tribune de Lyon fait un focus d’une dizaine de pages sur un sujet de fond et ils sont souvent bien ficelés à condition de ne pas faire dans le marronnier comme l’immobilier à Lyon, le classement de la délinquance etc… que la presse nationale fait assez dans leurs numéros « exclusifs » « spéciaux » sur Lyon.

7- Pour sa périodicité

Tribune de Lyon est hebdomadaire et à mon sens est plus réactif que ses confrères mensuels lyonnais et je lui trouve un côté moins réac et populo.

8- Pour son humanisme

Lyon, ville humaniste se devait d’avoir un canard à son image « ni trop sans être pas assez » et à la lecture des articles et de la ligne éditoriale, on sent la feuille de chou intéressée par son « lyonnais prochain » à lire notamment la rubrique Le Lyon de…. où un illustre inconnu (en principe) lyonnais donne sa vision de sa ville.

9- Pour sa couv’

Les photos signées Olivier Chassignole « claquent » souvent !

10- Parce que l’appli Android, c’est juste pas possible !

Pour ma part, je ne l’utilise pratiquement jamais, les premiers temps où je l’avais installée, elle plantait sans arrêt, à en croire certains plus connaisseurs que moi elle est mal codée. De plus, je trouve dommage que l’on ne puisse pas partager les articles via les réseaux sociaux à partir de l’application (mis à part un bouton connect facebook). Dommage !

Donc demain si vous allez chez M. le buraliste, vous le prenez ? 😉

2 Comments

  1. Waouh ! Merci beaucoup pour ce post.
    Je transfère au troupe 😉

  2. C’est top, j’aurais rêvé de l’écrire, cet article, je suis d’accord sur TOUT ! Enfin surtout sur les premiers points et les photos d’Olivier Chassignole, l’appli Android, je te la laisse ! 😉

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les guides papiers sur Lyon - [...] vous ai déjà chanté la dévotion que je porte à ce canard lyonnais. Celui-ci a eu la bonne idée…

Laisse un petit commentaire