Mon hébergeur passe en mode énéregie renouvelable

Vous avez peut-être remarqué la petite bannière « Site web sans C02 Strato ».

Strato, mon hébergeur a décidé de passer aux énergies renouvelables (hydrauliques) depuis ce 1er janvier 2008. Voici leur communiqué de presse :

« STRATO protège l’environnement en alimentant ses centres de données avec de l’énergie renouvelable

Paris, le 18 octobre 2007 – Avec plus de 3,5 millions de domaines et plus d’un million de clients, le deuxième grand fournisseur de services web vient d’annoncer l’implantation de l’énergie renouvelable pour alimenter ses centres de données à partir de janvier 2008. STRATO peut se permettre cet investissement grâce à l’économie de 30% de la consommation d’énergie par client qu’elle a réalisée dans les derniers 18 mois.

Selon les experts*, la branche IT mondiale, avec ses émissions de CO2, contribue au changement climatique autant que le trafic aérien international. En tant que deuxième hébergeur européen, STRATO a décidé de prendre parti et d’alimenter ses centres de données uniquement avec de l’énergie renouvelable. Ainsi, l’hébergeur web réussira à réduire l’émission de CO2 d’environ 15 000 tonnes par an. Cela correspond à la quantité d’énergie consommée par 5 000 ménages, composés chacun de quatre personnes. Tout ceci, sans augmenter les prix.

Étant donné que l’électricité est un facteur de coûts essentiel dans le secteur des nouvelles technologies, STRATO a décidé depuis des années de se baser sur une technologie qui économise de l’énergie. Elle a réussi ainsi à réduire de 30% la consommation d’énergie par client grâce à :

  • des hardwares permettant d´améliorer l´efficacité énergétique
  • un aménagement intelligent des constructions
  • un logiciel optimisé

STRATO est l’un des clients les plus importants de l’entreprise allemande NaturEnergie AG. NaturEnergie fournit à ses clients de l’électricité 100% hydraulique qui provient des centrales hydroélectriques du cours supérieur du Rhin. STRATO est en train d’équiper ses centres de données avec la technologie nécessaire pour qu’il puissent fonctionner de façon écologique, en éliminant 100% des émissions de CO2.

Damian Schmidt, le CEO de STRATO se réfère ainsi à la décision de STRATO : « Au lieu de vendre des paquets et des serveurs écologiques individuels, nous avons changé complètement l’approvisionnement électrique pour toute notre gamme de produits par l’énergie renouvelable sans augmenter les prix. Nous allons montrer ainsi qu’une gestion responsable est aussi possible dans le marché concurrentiel des hébergeurs web ».

Malgré l’inversion économique que suppose pour STRATO l’intégration de technologies respectueuses de l’environnement, l’économie d’énergie est un facteur de rentabilité et de productivité à long terme. »

Du coup, on peut pratiquement dire que Littlecelt Humeur est un site vert 😛

1 Comment

  1. Bonjour,

    je ne savais pas comment vous contacter autrement, mais étant donné votre intérêt pour les questions environnementales, je me permets de vous informer de la tenue du 24ème Festival Science Frontières qui se tiendra du 2 au 5 avril prochain au Palais du Pharo à Marseille.
    N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir le dossier de presse, la bande-annonce exportable, ou de plus amples renseignements sur mon mail info[chez]terre.tv

    2008 sera l’année internationale de la Terre, a déclaré l’ONU. Et la première semaine d’avril, en France, sera celle du Développement Durable. Même si à Science Frontières, c’est tous les ans l’année de notre petite planète bleue, et toutes les semaines celle du Développement Durable, nous avons centré cette 24ème édition (eh oui, le Festival aussi est durable !) sur notre rapport à la Terre.
    Cette année, Bernard Werber, Sylvain Augier, Jean-Marie Pelt, Marc Jolivet, Pascal Picq, Jacques Rocher, Natacha Calestreme, Boris Cyrulnik, Jérôme Bonaldi, Patrice Drevet, Catherine Chabaud… et bien d’autres invités de marque se poseront ensemble les bonnes questions pour dessiner l’avenir de notre planète Terre.

    Association Science Frontières
    http://www.sciencefrontieres.com

Laisse un petit commentaire