Yael Naim m’a mis Kao

Hier soir, je devais faire un billet sur la nouveauté de la blogosphère lyonnaise (désolé pour le retard Qyrool), le widget Blogolyon (à droite) de la team du Lyon69 mais du fait que je suis rentré tard, je n’ai pas pu (en tout cas excellente initiative les gars et les filles).

En parlant de billets, j’en avais pour le concert de Yael Naim au Kao qui s’est déroulé hier soir.

L‘attente fut un peu longue car le concert était annoncé à 19h30 avec en première partie Spleen, nous sommes arrivés à 19h40 et sommes rentrés dans la salle du Kao à 20h20, il y avait une queue (pas de jeu de mots svp) énorme.

Arrivés dans la salle, on se sentait serrés comme des sardines et nous avons trouvé refuge vers la technique. Spleen (la première partie) faisait son set, ce mec est un peu un croisement entre Corneille et Kamini, je n’ai pas trop accroché mais ses propos étaient plutôt sympas et drôles entre ses chansons.

Yael Naim et sa troupe arrivèrent sur scène vers 21h20 (c’est mieux qu’à la SNCF lol), elle a commencé le concert avec Paris, et là je me suis dit, ça sonne comme le CD.

Je me disais aussi que son comparse David Donatien se la pétait et bah il en avait des raisons de se la péter, c’est un percussionniste et un batteur de génie à la façon d’un Léon Mobley. En fait c’est son air sérieux mais en venant deux ou trois fois au devant de la scène notamment pour joueur du Xylophone, on a senti l’âme d’un déconneur.

Yael déroula son concert alternant entre guitare en la pincant (je pense) et piano. Elle aussi, c’est une joyeuse drille, elle nous a fait vraiment participé. Je ne suis pas du genre qui chante sur les chansons mais là, on se laisse aller. C’est vraiment marrant et sympa de voir une artiste aussi simple et surtout passant d’une ambiance musicale à une autre (et aussi d’une langue à une autre) sans fausses notes.

Sa reprise de Toxic de sa « copine Britney » est tout simplement géniale (qui connait l’original ?) et pour l’occas, elle avait fait venir sa première partie, Spleen (c’est rare); le mec étant un peu barré ça convenait complètement.

Elle a fini son show à la manière d’une Olivia Ruiz et dans un style proche de Marcel et son orchestre et avec un retour sur scène avec une énième reprise de son titre New Soul .

Bref on passé une bonne soirée et mes jambes étaient usées 🙂

3 Comments

  1. Ca avait l’air sympa… Je la vois dans quelques mois à Fourvière ca va s’annonce magique 😀
    J’ai hate d’entendre Toxic version Yael Naim, meme si c’est à la base du Britney ca reste une des meilleures chansons commerciales de 2004 !

  2. Marrant, comment une fille moche qui ne sait pas chanter arrive a ce niveau…?

  3. euh moche pas trop je trouve, elle a un charme à elle 🙂

Trackbacks/Pingbacks

  1. Littlecelt Humeur » Archive du blog » Une chanson douce que me chantait ma maman - [...] le concert de Yael Naim (les univers se rapprochent) qui m’a fait repenser à Fool’s garden (le clip était…

Laisse un petit commentaire