La radio, ma poto :D

On l’a annoncé morte à l’arrivée de la télévision, des baladeurs qu’ils soient analogiques ou numériques voire même Internet. Cependant la radio est toujours là et elle m’accompagne notamment en tant que blogueur.

Elle m’accompagne en voiture, à la maison c’est le premier réflexe que j’ai bien avant d’allumer mon écran avec une bonne salve d’informations par France-Info. Ce que je trouve chouette avec ce medium , c’est qu’il est super réactif notamment sur les radios d’informations.

J’y puise souvent des infos que je partagerai à la fois sur ce blog ou sur twitter. La radio a cette particularité à mon avis d’être présente sans forcément être intrusif comme la télévision, elle incite à la réflexion mais bien évidemment je ne parle pas des tuyaux à disque et pubs que sont les Fun, Sky ou autres NRJ.

Voilà un petit top five de mes émissions et chroniques préférées :

La tête au carré sur Inter
Nouveau Monde sur France-Info
Rendez-vous avec X sur Inter (avec deux voix plus radiophoniques tu meurs !)
le 12-14 de france info
Là-bas si j’y suis toujours sur Inter.

Alors vous allez me dire, il ne s’agit que de radios publiques (sale bobo) et bien oui les radios périphériques comme Europe, RTL et surtout RMC ne m’attirent pas surtout quand tu vois que c’est racoleur et avec des mauvais animateurs parfois limite poujadistes…

N’empêche que je disais au départ qu’Internet n’a pas tué la radio bien au contraire, des synergies commencent bel et bien à exister. De nombreux journalistes sérieux radio sont sur Twitter, là aussi j’ai mon petit top-five :

David Abiker
Bernard Thomasson
Nour-Eddine Zidane
Benjamin Müller
Jean Zeid

De cette synergie radio/internet naissent parfois des émissions comme Parlons Net sur France-Info, #petitstream d’Abiker ou encore le fait que l’on puisse poser des questions aux invités dans le 12-14 de france-info ou encore les revues de web.

Cette interaction n’est pas nouvelle à la radio ni ailleurs dans les autres mediums, je vous l’accorde, avec les défuntes vraies libre-antenne des années 90 (type Lovin’fun). Tiens en parlant musique, avec le twitter d’Emilie Mazoyer (le Mouv’) on peut aussi en proposant ses titres les voir diffuser à l’antenne de l’émission « Tweet Liste » (un peu à la manière de #rattrapagemusical).

Tiens en parlant de musique, je n’ai évoqué pour l’instant que les généralistes, difficile pour l’amateur de musique actuelle non boum-boum ou « rappeuse » de pouvoir écouter la musique qu’il aime, en tout cas pour moi sur une radio musicale. Le virag commerciale qu’a effectué Virgin Radio en ce début d’année (pour causes de pertes d’audience) me l’a fait enlever de mes favorites et je n’ai pas envie de verser dans toutes les radios avec FM dans le nom.

Vous allez me dire t’as qu’à écouter ton mp3 ou utiliser les Deezer, spotify et cie, ce que je fais. RIP, aussi » l’esprit Rock » du Mouv’ certaines fois…

Mais toujours dans la même réflexion, j’aime quand on me guide et quand il y a un véritable programmateur derrière le micro, et pour l’instant la seule qui m’a vraiment convaincue c’est une locale lyonnaise, Virage Radio.

Je ne sais pas qui est le programmateur mais lui (ou elle) me fait vraiment plaisir avec des bons sons oldies tel un « Unforgiven 2 » de Metallica ou encore des Guns par exemple (obligé qu’on soit de la même génération), le tout mélangé avec des titres actuels. Et le truc bien, avec Virage, c’est que vous pouvez l’amener partout avec vous que ce soit sur la diffusion analogique classique en Rhône-Alpes (Lyon : 89.3 – Grenoble : 89.4 – Chambéry : 89.9 – Chamonix : 99.9) mais aussi à travers des applis Iphone et Android qui on été développées par EG DIGITAL (le coucou à Guillaume et à Benoa ^^, j’en ai oublié 1 :P). Dommage, je me répète, que le décrochage info ne soit encore régionalisé…

Je ne sais pas si vous avez compris ma « consommation » de la radio… mais pour vous quelles sont vos radios, vos émissions préférées sur le transistor ?Les lyonnais et rhônalpins n’hésitez pas aussi à me faire découvrir des radios locales, je suis un un peu « localnivore » dans tous les sens du terme (qui a dit chauvin ?). Lâchez-vous  dans les commentaires!

5 Comments

  1. Pour ce qui me concerne, ce sont les blogs et Internet qui ont tué la radio… Mais pour des raison con. Tiens ! Je vais en faire un billet, à l’occasion ou maintenant, le temps d’aller pisser un coup.

  2. @Nicolas pour moi elle reste un bon compagnon ^^ mais après je conçois qu’elle ne soit plus écoutée par certains !

  3. J’ai quand même en travers de la gorge la disparition de Couleurs 3 dans la région… 🙁

    Pour Le mouv’, pour moi l’année dernière ils ont massacré cette radio, avec du blah blah sans arrêt, des émissions pour vieux, un jeune pas drôle le matin, etc…

    Sinon, Virage, c’est pas mal, oui, j’aime beaucoup (sauf quand ils passent 15 fois par jour la même chanson) et le soir (de 17h à 21h je crois), il y a Boris qui anime bien. J’ai vu (enfin entendu) qu’ils ont aussi mis quelqu’un le matin cette année.

    Sinon, pour rester dans le local, tu as bien évidemment Radio Canut, la plus rebelle des radios, mais la programmation est différente à chaque créneau horaire, alors on n’aime pas forcément tout. J’écoutais Cannabis Cirkus le lundi soir à 21h, je ne sais pas si ça existe encore 🙂

    Je t’aurais bien suggéré d’écouter Le rock, le soir, c’est Lenoir sur France Inter, mais l’animateur, Bernard Lenoir, tire sa révérence (cf mon article d’il y a quelques jours)

  4. @Anthony merci du témoignage et au passage Virage a désormais un morning avec un certain Will. Pour Le Mouv’, j’ai un peu laissé tombé après le virage multimusical (même s’il reste encore une touche rock) mais ça reste quand même bien une radio sans pub et je la garde un peu dans mon coeur car elle a bercé toute ma vingtaine (putain 30 ans soon).

Trackbacks/Pingbacks

  1. Entendu à la radio #1 | Littlecelt Humeur - [...] ! Pour comprendre pourquoi j’écoute encore et toujours le médium Radio, voilà un petit billet qui vous expliquera mieux…
  2. Retour sur une expérience radiophonique - […] Il y a quelques semaines de cela, j’ai enfin eu l’occasion de toucher d’un peu plus près, l’un de…

Laisse un petit commentaire