Petite réflexion sur le pétrole

En ce moment, c’est l’un des sujets qui est au centre de toutes les conversations. Le prix du baril ne cesse d’augmenter et c’est le porte-monnaie de tout un chacun qui est attaqué.

Add to Netvibes

Cependant à la lecture de certains articles, on ne peut pas dire qu’il y a une spéculation autour de l’or noir, il y a simplement trop de demandes par rapport à l’offre. C’est la loi de la jungle, celle du marché.

Certes, je ne serai pas le premier à vous dire que c’est un mal pour un bien et que cela doit nous permettre de nous tourner plus rapidement vers d’autre solutions plus écologiques. Surtout quand on sait qu’il ne reste plus que quarante ans de réserves de pétroles.

Source IFP, attention Lobby 🙂

Pourtant, nos sociétés sont depuis plus d’un siècle et demi construites autour de cet or noir. Et depuis tout ce temps-là, je me pose la question de comment faire? Pourquoi n’a pas t’on agit avant? Les solutions alternatives au pétrole n’ont elles pas été bloquées par les lobbys et pays pétroliers ?

En gros, c’est clair que cela va être bon pour la planète que le pétrole se rarifie mais qui sait comme habitude qui va morfler sans pétrole les petites gens qui n’auront plus la possibilité de s’offrir les solutions alternatives (et hors de prix) au pétrole (qui n’a jamais aussi bien porté son nom d’or noir) alors que si on avait anticipé, elles seraient déjà là les alternatives et peut-être bon marché…

Pour aller plus loin et surtout parce que c’est plus sérieux 😉
Un billet de Tizel à ce sujet
Deux billets de Horacio.

Image empruntée à Horacio.

Ps : Quand j’entends Mini-Monsieur et toute sa clique dirent qu’ils ne peuvent rien faire et qu’ils invoquent l’écologie, je ris jaune! Alors qu’ils sont les chantres du pouvoir d’achat, pourquoi pour enrayer cette hausse qui grève notre porte-monnaie, ne proposent-ils des solutions pragmatiques comme rendre les transports en commun gratuits ou réouvrir certaines lignes sncf qui seraient certainement rentables dans les campagnes si le billet au km est inférieur à celui de l’essence.

2 Comments

  1. L’excuse écolo est bidon… l’offre de diminue pas, c’est juste la demande qui augmente… et malgré les prix élevés, il n’y aucun signe de ralentissement. On a jamais autant consommé de pétrole et c’est pas fini… où est le bien pour la planete???
    Et sinon d’un point de vue porte-monnaie, j’ai jamais été aussi content de pas avoir de voiture…

  2. aucun bien pour la planète effectivement tout ce pétrole cramé dans tous les sens!
    avec deux gamins cela serait assez dur sans voiture hélas Enfin vu le prix du pétrole, faudrait que je pense à une voiture électrique 😉

Laisse un petit commentaire