Pourquoi je garde Netflix…

Netflix a fait parler tout le microcosme médiatique tout au long de l’été pour arriver en France à la mi-septembre 2014. Si beaucoup de diffuseurs français ont vu Netflix comme le grand Satan, il faut avouer que cette bulle médiatique est retombée aussitôt le service lancé.

J’ai donc profité du mois gratuit qui va bientôt se terminer et au moment où je dois faire le choix de rester ou pas, j’ai donc choisi pour l’instant de conserver mon abonnement Netflix.

Voilà : le pourquoi du comment 🙂

Facilité d’utilisation

On peut regarder Netflix sur différents supports numériques (on y reviendra), l’inscription n’est pas plus compliquée qu’ailleurs (Numerama souligne la facilité de désabonnement). On peut connecter son compte FB pour voir ce que nos amis FB ont regardé et le moteur de suggestion s’affine au fur et à mesure qu’on mate des trucs selon nos goûts.

On navigue facilement quelque soit le support sur lequel on active l’application Netflix. C’est classé comme sur n’importe lequel de service de VOD et on peut rechercher un titre ou un acteur/réalisateur. Si la vidéo est dispo en VO on peut la regarder etc…

En peu de mots, on n’est pas paumé.

Revisiter les classiques

Ce que beaucoup critique c’est la faiblesse du catalogue en nouveautés récentes due en partie à la fameuse chronologie des médias qui est une loi typiquement française (qui a ses bons et mauvais points) mais aussi le fait que Netflix n’a pu pour l’instant signer avec des sociétés de diffusion détenues par TF1, C+, Orange&co… (grands argentiers du cinéma français).

Pour moi, ce n’est pas un point faible car justement cela m’a permis de (re) découvrir des classiques du box-office comme Snatch, Jackie Brown et d’autres. J’aurais pu aussi le faire sur les autres services de streaming ou par VOD mais Netflix a ce petit côté poil à gratter qui me plait (même si c’est Oncle Sam #toussa).

Et puis, c’est aussi eux qui ont imposé un modèle tarifaire de 7€99.

Seconde vie à ma Wii

La pauvre prenait la poussière et voilà pas que j’apprends que celle-ci dispose d’une chaîne Netflix et bah dans mon salon, elle me permet d’avoir accès sur la télé du salon au service Netflix sans avoir a branché mon portable en hdmi sur la télé. Et oui Free, mon FAI ne me proposant pas le service sur sa box, cela tombe hyper bien 🙂

Et puis, le rendu n’est pas mauvais du tout en qualité d’image avec le câble component de sortie vidéo de la WII sur ma télé qui a 3 ans (je sais pas ce que ça donne avec le câble classique) .

Pour tous les appareils numériques supportés par Netflix, il y en un paquet, cliquez sur l’image ci-dessous.

Capture

Devenir Sérivore

Le catalogue propose un nombre de séries US, françaises et européennes conséquent à mes yeux. J’ai (enfin) découvert Homeland grâce à Netflix. Et d’autres m’attendent que je connais déjà comme TBBT, The Walking Dead et bien d’autres (et bientôt Gotham). C’est classé par saison et on se laisse porter 🙂

Et pas besoin d’acheter le DVD ou la séance un par un comme sur les autres services de VOD, c’est du continu sur Netflix, du streaming et le budget au final n’est pas le même 😀

France Télévisions et Arte y sont

Et cette raison-là est déjà un bon point car ils ont été beaucoup moins frileux que le privé. Ils ont même fait preuve d’ouverture en accueillant Netflix assez bien et en leur proposant d’entrée des programmes de leur catalogue. Citons certains docus, des séries comme FPSFPC etc…

C’est pas pléthorique mais ce n’est qu’un début.

De plus, j’avais entendu d’une bonne oreille que cet été, un responsable de France Télé vienne expliquer ce qu’était Netflix sur France Inter.

Cela ne va aller qu’en s’améliorant

Même si on veut tuer le service Netflix en l’assassinant sur ses quelques défauts, on en est qu’au début de la version Fr sachant qu’aux U.S.A et dans le reste du monde, Netflix représente jusu’à 35% du trafic internet aux U.S.A. à certaines heures. Et lui à la différence d’autres services comme Youtube paye pour circuler dans les tuyaux de l’internet même si cela va à l’encontre de la neutralité du Web.

Ceci n’était donc pas un billet sponso (hein !), pas fanboy du tout mais je tenais juste à rendre compte de la satisfaction que j’ai, a utilisé Netflix.

Vlà !

1 Comment

  1. Merci pour ce retour et surtout l’astuce de la wii , qui prend également la poussière dans mon placard, car moi aussi j’attendais que Free passe à netflix je n’arrive pas a regarder une série sur téléphone.
    Bon visionnage et bonne journée

Laisse un petit commentaire