Skip to content

Mois : septembre 2016

Mes souhaits pour la métropole de Lyon

lyon-1004369_1280-1
Il fut un temps pas si lointain oĂč le simple fait d’Ă©voquer le Grand Lyon sans parler du dĂ©partement dur RhĂŽne me paraissait incongru (ici et lĂ ).

En ce temps-lĂ , le prĂ©sident Ă©tait encore de droite (quoique l’actuel…) et la gauche (y compris lyonnaise) se battait contre la fin annoncĂ©e des dĂ©partements.

Depuis la SaĂŽne et le RhĂŽne ont coulĂ© sous nos ponts lyonnais et Lyon est devenue capitale de la mĂ©tropole du mĂȘme nom.

Une ville Ă©picentre autour de laquelle gravite des communes rouges, bourgeoises et campagnardes.

J’ai dans mon adn d’habitant de la mĂ©tropole ces 3 composantes :

  • j’ai grandi en banlieue qu’on dit chaude
  • je vis dans une ville de la mĂ©tropole privilĂ©giĂ©e
  • je travaille dans une ville de la campagne des Monts du Lyonnais de la mĂ©tropole

 

Finalement de Lyon mĂȘme en tant que rĂ©sident sur mes 35 annĂ©es de vie, je n’y aurais eu qu’une ou deux adresses Ă  Lyon intra-muros pendant 9/10 ans.

Cependant quand je pense Lyon, je la pense et la vis dans son intégralité et je ne me limite pas à ses limites géographiques et/ou administratives.

J’ai donc quelques souhaits Ă  formuler pour la mĂ©tropole de Lyon pour son avenir proche et lointain Ă  l’heure oĂč celle-ci est sous les spotlights marketing et qu’elle est élue meilleure destination pour les week-end en Europe et que la mĂ©tropole ne se vit pas que sur un week-end, elle mĂ©rite bien plus de temps pour l’apprĂ©hender, une vie certainement…

C’est quoi ta passion ?

VoilĂ  une question qui m’a Ă©tĂ© posĂ©e, il y a quelques semaines, lors d’un apĂ©ro alors que ce paysage me faisait face.

IMG_20160816_195609362

%d blogueurs aiment cette page :