On assiste en ce moment à une véritable percée dans les sondages de François Bayrou. Les sondages font de lui le fameux troisième homme. La première note positive, c’est de mettre le spectre Le Pen en quatrième position (mais un fantôme, ça vous hante toujours). François Bayrou s’est illustré ces temps-ci en attaquant les médias de masse (notamment TF1) qui bipolarisent la campagne présidentielle autour des candidats PS et UMP. Cependant, on peut se demander si ce fait est la seule raison de son envol dans les sondages. Peut-on y voir une manipulation des instituts de sondages ou tout simplement une non fiabilité de ces mêmes instituts ? La parole d’un sondé est tellement volatile. Alors même si des éléments scientifiques, de pondération… rentrent en ligne de compte, on a eu la preuve en 2002 que les instituts s’étaient complètement trompés avec Jospin out. Enfin, on peut aussi dire que François Bayrou (malgré sa taille) n’est pas étranger à sa propre ascension (à noter le ralliement de Corinne Lepage) et qu’il est un candidat crédible pour l’Elysée!
Qu’en pensez-vous?

A regarder : l’émission du dimanche 11 février 2007 d’arrêt sur images intitulé “Dans la cuisine des sondages” qui se pose aussi la question de quelle crédibilité peut-on accorder aux sondages ?
On peut aussi le voir comme ça avec humour!